publicité

La Roqya : l’exorcisme islamique séduit de plus en plus à Mayotte

L’institut Noor Wa Chiffa a ouvert ses portes dans la ville d'Acoua depuis déjà plusieurs semaines et ils ne désemplit pas. 

© Mayotte la 1ere
© Mayotte la 1ere
  • Attoumani Simba
  • Publié le , mis à jour le
L’institut Noor Wa Chiffa reçoit de nombreuses personnes chaque jour de la semaine (sauf le Vendredi) pour des soins en Roqya concernant la sorcellerie, les djinns, le mauvais oeil et toute sorte de mal occulte. Le centre est spécialisé aussi en Hijama c’est à dire la ventousothérapie pour des problèmes de santé notamment, expliquent les responsables de l’institut sur tout ce qui relève de la fertilité, douleurs physiques etc...

Bienvenue dans le monde de Roqya où tout commence par un diagnostic pour  déterminer l’origine du mal.

La Roqya à Mayotte

Plusieurs méthodes sont pratiquées ici.

Outre le Coran, il y’a aussi la pose des ventouses pour extraire le mauvais sang qui circule dans les veines et qui causerait énormément de mal.
Nourya souffre des maux de tête chronique, elle dit avoir fait appel à la médecine conventionnelle sans succès. Elle a donc décidé de pousser la porte du centre.
© Mayotte la 1ere
© Mayotte la 1ere

J’ai souvent mal à la tête j’ai consulté  le centre qui m’a bien  traité  je  ne suis pas possédée par les esprits, mais je souffre physiquement, après la séance, je me sens très bien en ce moment. Je conseille à tout le monde de venir ici 

La Roqya, un ensemble de méthodes spirituelles qui consisteraient selon ses adeptes à remédier aux maladies occultes, comme la possession, par la récitation de versets coraniques et l'utilisation d'autres substances (eau, huile, miel, herbes, ...). Elle se pratique depuis plusieurs années à Mayotte notamment à Labattoir. Mais petit à petit elle se structure avec l’ouverture de vrais instituts comme donc celui d’Acoua.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play