mayotte
info locale

Said Said Hachim à bord du Marion Dufresne pour de nouvelles campagnes océanographiques sur les phénomènes sismo-volcaniques à Mayotte

sciences
Marion Dufresne
©Andry Rakotondravola
Suite aux campagnes océanographiques « MAYOBS1 » et « MAYOBS2 » en mai et juin derniers, deux nouvelles missions scientifiques vont être menées successivement à partir de ce samedi 13 juillet afin de poursuivre l’étude des phénomènes sismo-volcaniques qui impactent l’île.
Une première campagne, « MAYOBS3 », sur deux jours,  le samedi 13 et le dimanche 14 juillet.
La mission consistera à récupérer une nouvelle fois les huit sismomètres fond de mer (OBS) afin de préciser l’évolution de la position et de la profondeur des séismes.
MAYOBS

Sous la responsabilité d’Isabelle THINON du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), cinq scientifiques ont embarqué  à bord du Marion Dufresne :
  • Michael ROUDAUT (Ifremer – Ins&tut Français de Recherche pour l’Exploita&on de la Mer)
  • Pierre GUYAVARCH (Ifremer)
  • Eric JACQUES (IPGP – Ins&tut Physique du Globe de Paris)
  • Jean-Marie SAUREL (IPGP)
  • Arnaud LE MARCHAND (IPGP)
 Campagne en mer MAYOBS
Une seconde campagne, « MAYOBS4 », sera déployée dans la foulée avec un travail sur zone du vendredi 19 au mercredi 31 juillet. Elle aura pour principaux objectifs de cartographier la ride volcanique entre le volcan et la zone sismique, et de détecter les émissions de fluides et les panaches hygrothermiques et volcaniques. Les données récoltées permettront de mieux appréhender l’évolution du nouveau volcan, de préciser le contexte géologique local, et d’identifier les différents types d’émissions de fluides.
Saïd Hachim, géographe
Pour cette première le géographe Said Hachim s’est dit fier de faire partie de cette mission à titre d’observateur.  Saïd Saïd Hachim qui avait annoncé quasiment dès le début de l’origine volcanique de l’essaim de séisme qui touche  Mayotte depuis presque deux ans.
 
Publicité