publicité

Salim Nahouda juge la venue de Muriel Pénicaud « positive » mais son message « décévant ».

Le secrétaire général de la CGT Mayotte, Salim Nahouda salue le fait que la ministre du travail ait fait le déplacement à Mayotte, c’était une grande première. Mais il se dit déçu du message qu'elle a délivré.
 

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
Muriel Pénicaud vient de  passer 3 jours dans le département de Mayotte. La ministre du travail était attendue par les partenaires sociaux sur beaucoup de dossiers. Le premier d'entre eux étant celui de l’application du Droit commun du travail. Sur ce point, Salim Nahouda affirme être resté sur sa faim. Le déploiement par étapes de la législation nationale du travail sur le 101ème département  français ne lui convient pas, or il a été entériné. Cette décision impacterait tout le reste : la retraite, les conventions collectives et au bout, les droits des travailleurs, selon le responsable syndical.
Muriel Pénicaud n’aurait fait que constater que le Code de la sécurité sociale et le Code du Transport ne sont pas étendus à Mayotte et là aussi, ce sont les travailleurs qui en pâtiraient.
En fait,le secrétaire général de la CGT Ma demande l’extension à Mayotte de toutes les conventions collectives et l’application intégrale du Droit du Travail à Mayotte.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play