Sarah Mouhoussoune : « amputer trois membres serait une aberration »

zakweli
Sarah Moussouhoune
La conseillère économique Sarah Mouhoussoune sera une des intervenantes des Femmes d'avenir. ©Mayotte la 1ère
La conseillère économique et sociale Sarah Mouhoussoune était l’invitée de Zakweli ce lundi.
Elle est revenue sur la réforme en cours du Conseil Economique Social et Environnemental.
Le Président de la République souhaite une CESE plus resserré, passant de 233 membres à 175. « Cette réforme est une bonne chose » dit Sarah Mouhoussoune, « il faut cependant que les outremers soient pleinement représentés.
Nous ne pourrons pas nous contenter de 8 sièges pour les outremers, alors qu’il y a 11 territoires… amputer trois membres serait une aberration ».

Sarah Mouhoussoune insiste sur le travail de fond du CESE qui est là pour donner des avis au parlement. « La réforme nous donnera plus de poids, plus de visibilité, mais il faut que nous soyons tous présents dans le groupe des outremers ».

Selon elle, Mayotte n’est pas du tout négligée, au contraire, dans les débats au CESE : « Les appels de la société civile sont tous entendus et relayés ».
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live