publicité

Série de séismes à Mayotte: ce qu'il faut savoir

Ce mardi 15 mai à 18h48, un séisme de magnitude 5,8 a inquiété les mahorais. Plusieurs rumeurs ont circulé et se sont propagées sur toute l'île, et ont entraîné des mouvements de panique.

© Fahar Ousséni
© Fahar Ousséni
  • Par Soifia Paris
  • Publié le , mis à jour le
Interview du directeur du BRGM

Après une centaine de micro séismes dont une quinzaine avec une magnitude supérieure à 3 sur l’échelle de Richter, le séisme le plus fort que Mayotte ait connu a secoué l’archipel ce mardi 15 mai à 18h48 (heure mahoraise), avec une magnitude de 5,8. Il a été détecté par le BRGM (Bureau des Recherches Géologiques et Minières), à Mamoudzou. La préfecture précise que l’épicentre se situerait à environ 60 km à l’est de l’île. Aucun dégât majeur n’a encore été signalé, à part trois personnes blessées qui ont été prises en charge aux urgences.

Plusieurs mouvements de panique ont eu lieu partout sur l’île ces derniers jours, notamment à cause de fausses rumeurs, non fondées. La propagation de fausses informations est une infraction ; elle est donc passible de différentes sanctions et peines, selon l’article 322-14 du code pénal. Deux ans d'emprisonnement peuvent être à encourir par la personne qui a diffusé les informations, ainsi que 30 000 euros d'amende. Il est important de rappeler qu’aucune secousse n’est prévisible par les scientifiques, même si les activités sismiques sont surveillées. Malgré certains dires, les zones qui présentent de forts risques de tremblements de terre ne possèdent pas de technologies assez performantes qui puissent prédire ces activités, bien que parfois, les structures sont plus adaptées à ces phénomènes violents.

Micro trottoir sur les secousses liées aux tremblements de terre

Cet épisode est susceptible de se poursuivre, il est donc fortement conseillé de rester vigilent et de respecter les consignes de sécurité indiquées par la préfecture :

« – Pendant le séisme, à l’intérieur d’un bâtiment : abritez-vous près d’un mur, d’une colonne porteuse ou sous un meuble solide et gardez votre sang froid, Ne restez pas près des vitres, des baies vitrées, des meubles et objets instables.
– Coupez l’eau, le gaz et l’électricité.
– À l’extérieur : éloignez-vous de tout ce qui peut s’effondrer (bâtiment, arbres…), méfiez-vous des chutes de pierre.
– Éloignez-vous des côtes, des plages et des rivières.
– En voiture : arrêtez-vous dans un espace dégagé (hors champs de lignes haute tension, des bâtiments, des panneaux publicitaires…) et restez dans votre véhicule, ceinture attachée.
– N’allez pas chercher vos enfants. Ils sont pris en charge par les équipes pédagogiques et les secours.
– Dans tous les cas : protégez-vous la tête.
– N’encombrez pas les réseaux téléphoniques.
– Respectez les consignes des autorités diffusées par la radio, la télévision, les sites internet et réseaux sociaux du ministère de l’intérieur ou du Gouvernement. »
Source : 

Pour mieux comprendre ce phénomène encore mal connu de la population, Mayotte est située dans une zone de friction, ou de frottement. Ainsi, des vibrations peuvent avoir lieu, mais étant donné qu’il ne s’agit pas d’une zone de subduction, où une plaque tectonique plonge sous une autre plaque, il n’y a ni formation d’un volcan, ni risque de tsunami.

Pour en savoir plus sur les séismes et leur mécanisme :
Tectonique des plaques et tremblements de terre

 

Sur le même thème

  • séisme

    Les explications des experts n'apaisent pas les craintes

    La nuit de lundi à mardi a été mouvementée avec deux secousses de magnitude 5,1 et 5,2. La population reste effrayée et les spéculations sur l’origine et le niveau d’intensité des séismes sont sans cesse relancées.

  • séisme

    La mission d'expertise se poursuit à Mayotte

    Le Lieutenant-Colonel Olivier Galichet de la Direction de la Sécurité Civile du Ministère de l’Intérieur et Bastien Colas ingénieur, sismologue envoyé par le BRGM se sont exprimés ce matin dans l'émission Zakwéli. Ils donnent des réponses claires au sujet des séismes.

  • séisme

    La terre n'en finit plus de trembler à Mayotte

    Mayotte, confronté depuis plus de trois semaines à une multitude de séismes, a continué de trembler lundi avec pas moins de 25 secousses recensées, de magnitudes comprises entre 4,0 et 4,9, a annoncé lundi la préfecture.
    05 Juin
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play