publicité

Signature de 3 contrats d’aide à l'installation des médecins libéraux à Mayotte (ARS OI et CSSM)

Trois contrats d'aide à l’installation des médecins libéraux(CAIM) à Mayotte viennent d’être signés entre l'ARS OI, la CSSM et 3 praticiens de l’île
Ces contrats s’inscrivent dans le cadre  des mesures décidées par l’ARS OI et la CSSM pour faire face à la fragilisation de l'offre de soins à Mayotte

© PHOTO : ARS OI - CSSM
© PHOTO : ARS OI - CSSM
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
11 médecins pour 100 000 habitants

L’île de Mayotte connaît une faible densité médicale, avec 20 médecins généralistes et 6 spécialistes (2 radiologues, 2 gynécologues,1 cardiologue,
1 directeur de laboratoire), soit une densité moyenne de 11 médecins pour 100 000 habitants pour l’ensemble de l’Ile. L’ensemble du territoire est ainsi considéré comme particulièrement fragile en matière de densité médicale.
 
 
Facteurs d’attractivité
 
Le contrat d’aide à l’installation des médecins (CAIM) fait partie des facteurs d’attractivité tant revendiqués pour juguler le désert médical
à Mayotte.
Il rentre dans le cadre des aides conventionnelles permettant un soutien financier... S'installer en libéral représente en effet une période de fort investissement généré par le début d'activité.
L'aide à l’installation à hauteur minimum de 50 000 euros est octroyée aux médecins qui s’engagent à exercer à Mayotte pour une période de 5 ans.
 
Les 3 médecins récemment installés en libéral et qui ont bénéficié de la CAIM sont :

 Dr Mohamed AHMED ABDOU, installé à Labattoir

 Dr François-Xavier MANGOLTE, installé à Dzoumogné

 Dr Tan-Liem DANG, installé à Mamoudzou dans la Maison de Santé Pluriprofessionnelle (MSP) du Lagon
 
La convention nationale organisant les rapports entre les médecins libéraux et l'Assurance maladie a été signée le
25 août 2016.


Elle comprend 4 nouveaux dispositifs proposés aux médecins libéraux :

 Le Contrat d’aide à l’installation des médecins (CAIM)

 Le Contrat de transition pour les médecins (COTRAM)

 Le Contrat de stabilisation et de coordination pour les médecins (COSCOM)

 Le Contrat de solidarité territoriale médecin (CSTM)

Ces quatre contrats sont des conventions tripartites signées entre l’Assurance maladie, l’ARS Océan Indien et le
médecin.
Une concertation récente avec les représentants de la profession à Mayotte a permis d’accorder les majorations
maximums, notamment en termes de montants, pour ces contrats incitatifs.

EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play