publicité

Taxi urbain à Mayotte, quel tarif pour les enfants ?

Le transpot des enfants en taxi urbain est devenu le sujet qui préoccupe les autorités et les exploitants. L'installation de sièges spécifiques est requise pour une meilleure sécurité mais elle est jugée trop encombtrante et rapporte peu. 

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
Les taxis de Mayotte sont des taxis  collectifs. Et souvent des clients se présentent accompagnés d’enfants en bas âge. La règlementation actuelle stipule que les moins de 2 ans (accompagnés) ne paient pas leurs courses et ceux qui ont entre 2 et 12 ans ne paient que demi tarif.
Sauf que pour des raisons de sécurité, les enfants qui sont dans cette trance d'âge, qui paient  donc demi-tarif, doivent voyager assis dans des sièges bébés.  Un tel investissement pour un demi-tarif est jugé inacceptable  par les artisans taxis.
Dans deux mois, une commission départementale devra trancher.
Une première proposition serait que, des taxis volontaires, équipés de sièges bébés en bonne et due forme, soient clairement  identifiés. Un macaron  serait fixé sur les pare-brise. En contrepartie, les bébés devront payer plein tarif. Une proposition qui aura beaucoup de mal à passer le stade de la commission, parce que les membres qui la composent tiendraient beaucoup au demi-tarif pour les enfants qui ont entre 2 et 12 ans. Un acquis social peut-être.
L’autre solution, la plus susceptible d’être retenue, envisage que cette catégorie  paye un tarif intermédiaire qui serait d’1 euro, pour une place normale. 
Un casse tête spécial Mayotte encore une fois, puisqu'il s'agit d'une conséquence des taxis collectifs.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play