Thani Mohamed Soilihi : « Je n’ai jamais parlé de changer le statut »

zakweli
Thani Mohamed Soilihi invité de Zakweli
©Mayotte la 1ere
Invité de Zakweli ce lundi matin, le sénateur Thani Mohamed Soilihi a longuement développé les problèmes du statut de Mayotte « un département- région qui n’exerce pas vraiment toutes les compétences d’un département, ni toutes celles d’une région »
Il convient, selon lui, de « clarifier tout cela » car ce flou a des conséquences concrètes :

A la Réunion par exemple, c’est le Conseil Régional qui décide de la route du littoral ou de la route des Tamarins. Ici à Mayotte, si nous devons envisager la piste longue ou un pont entre petite et grande terre, nous posons la question ; que fait l’Etat ? 

Thani Mohamed Soilihi

« Il faut que nos compétences soient bien définies pour que les dotations de l’Etat soient automatiquement versées à l’égal des autres français de la Réunion, de Lyon ou d’ailleurs ».

Le sénateur Thani préconise aussi un autre mode de scrutin de l’assemblée locale par liste, chaque liste présentant ses projets à l’échelle de tout le territoire. Il souligne aussi la nécessité d’augmenter le nombre d’élus – inférieur à la moyenne nationale à Mayotte – et passer de 26 à 39, voire 51.
Thani Mohamed Soilihi invité de Zakweli
Les Outre-mer en continu
Accéder au live