mayotte
info locale

Les travaux des champs battent leur plein

agriculture
El Hadj
La saison des pluies s’est enfin installée et ça se voit dans les champs où les travaux battent leur plein.
 
L’agriculture vivrière reste importante à Mayotte. En ce début de saison des pluies les familles passent pratiquement toutes leurs vacances dans les champs.
Chamba

Le manioc, le maïs et la banane restent les produits les plus cultivés. L’essentiel de la production est consommée dans la famille. Même si de plus en plus  de cultivateurs occasionnels vendent une partie de la récolte.
Beaucoup nous disent être découragés à cause des vols et une certaine insécurité qui s’est développée dans les campagnes. Et pourtant, selon Hadji, cette activité permet de faire une petite économie malgré tout.
Mataba

Un de ses voisins avoue venir pratiquement tous les jours surveiller ses pieds de bananiers en fin d’après-midi après le travail en ville.
Les travaux à la campagne, à la saison des pluies, font partie d’une tradition paysanne mahoraise. Elle est menacée à cause de l’insécurité et des vols, mais certaines la perpétue avec beaucoup de fierté ; pour combien de temps  encore ?
 
A l'endroit maïs