Trois individus en garde à vue après les événements tragiques de Petite-Terre

faits divers
gendarmerie petite terre

Trois jours après un week-end marqué par un triple homicide, l'enquête avance. 

Trois personnes se sont présentées d'elles mêmes, ce mercredi matin, à la brigade gendarmerie de Dembéni. Elles seraient impliquées dans les événements tragiques du week-end dernier en Petite-terre. Ces trois individus étaient recherchés par les forces de l'ordre. Le parquet doit tenir une conférence de presse en fin de journée. 

Le ministre des Outre-mer a annoncé, lundi soir, l'envoi à Mayotte de 40 gendarmes mobiles et de dix enquêteurs judiciaires "afin d'interpeller au plus vite les auteurs de ces crimes."

Des militaires qui devaient rentrer dans l’hexagone après un séjour à La Réunion, ont été dépêchés à Mayotte pour sécuriser les zones de violences notamment à Labattoir, lieu des 3 homicides en fin semaine dernière. Ces gendarmes mobiles resteront une semaine sur le territoire, selon le cabinet du ministre des outre-mer avant d’être remplacés par deux pelotons de gendarmes et les dix enquêteurs.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live