Le groupement Tifaki Yamalavouni sensibilise les élus à l'insertion professionnelle dans l'agriculture

agriculture tsingoni
Groupement agriculteurs Tifaki Yamalavouni
Le groupement d'employeurs Tifaki Yamalavouni a présenté aux élus de Tsingoni ses projets structurants. ©Chafanti Ali Baco
L'agriculture mahoraise doit répondre aux besoins de plus en plus d'habitants. Pour cela, elle doit se professionnaliser. Une professionnalisation qui ne peut se faire sans l'aide des élus. Ceux-ci ont été sensibilisés à la problématique ce samedi matin à Combani.
Le groupement d’employeurs Tifaki Yamalavouni, contsitué d’agriculteurs, association d’agriculteurs et coopératives, favorise l’embauche de salariés agricoles sur les exploitations pour mieux les professionnaliser. D’où l’idée de présenter un projet novateur d’insertion par la qualification et solliciter le soutien des collectivités locales.

Valérie Ferrier, présidente de Tifaki Yamalavouni, demande le soutien des élus pour la professionnalisation du personnel agricole



L’organisation propose un contrat d’apprentissage et d’insertion qui adhère à la politique du développement agricole du territoire. Un outil du conseil départemental, qui est un partenaire indéfectible de l’ensemble des agriculteurs…

"Le conseil départemental est un partenaire incontournable des agriculteurs de Mayotte." Fatimatie Bintie Darouchi Razafinatoandro, conseillère départementale de Tsingoni, en charge de l'agriculture


Une agriculture mahoraise soutenue également par la chambre d’agriculture, de la pêche et de l’aquaculture, ainsi que l’Etat…
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live