Said Maanrifa Ibrahima : « Je n’adhère pas au système de distribution des bons alimentaires de l’Etat »

zakweli
Saïd Ibrahima président de la 3CO et maire de Mtsangamouji
Saïd Ibrahima a été élu à la quasi-unanimité à la présidence de la 3CO. ©Hassadi Razafitseheno/Mayotte la 1ère

Le maire de Mtsangamouji, Said Maanrifa Ibrahima, était l’invité de Zakweli ce mardi.

L’élu s’insurge contre les conditions posées par l’Etat pour la distribution des bons alimentaires :

je dénonce l’article 3 qui exclut ceux qui touchent le RSA. Le niveau du RSA est très faible. Cette exclusion est inadmissible !

Said Maanrifa Ibrahima affirme qu’il ne signera pas cette convention en l’état « parce qu’elle exclut les mahorais ». « Nous allons mettre en place notre propre système de distribution pour une aide directe à 400 familles. Elle viendra de la municipalité, nous y consacrerons 15 000 euros sur les fonds de la commune ».

Le maire de Mtsangamouji dit que « d’autres élus sont sur la même ligne pour refuser la convention avec la préfecture, notamment le président de l’Association des Maires de Mayotte », il cite aussi le maire de Boueni.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live