Violence à Combani / Miréréni, les première réponses judiciaires sont tombées

violence tsingoni
Violence à Combani / Miréréni
©Aurélien Février
Cinq personnes ont été interpellées par la gendarmerie nationale suite aux évènements survenus le 9 septembre 2020 à Combani et à Miréréni (commune de Tsingoni), elles étaient présentées au parquet ce vendredi 25 septembre.
Les cinq personnes dont deux de nationalité française et trois de nationalité étrangère sont poursuivies pour des faits de vol avec effraction en réunion,  participation à un attroupement armé, dégradations du bien d'autrui en réunion.
Violence à Combani / Miréréni
©Aurélien Février
Présentées au juge des libertés et de la détention en fin d'après-midi, deux des cinq prévenus ont été placées sous contrôle judiciaire et les trois autres placées en détention provisoire et  incarcérées dans la soirée au Centre pénitentiaire de Majicavo.
Tous comparaitront devant le tribunal correctionnel de Mamoudzou le vendredi 23 octobre 2020 à 14H00.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live