Un 14 juillet avec le public

14 juillet
défilé
©Mayotte la 1ere
Ce 14 juillet avait une saveur particulière cette année à Mayotte. Après une année sans défilé à cause de la pandémie de la covid-19, cette année, parce que la situation sanitaire le permet, nos forces armées ont défilé sur le boulevard Mawana Madi, au front de mer de Mamoudzou.

Un défilé sous le signe de la proximité avec le public venu très nombreux, certains étaient là aux aurores, en ce temps d’hiver austral ou le jour se lève plus tard. Le soleil n’était pas encore levé quand ils se sont installés pour être à la première loge au passage de nos forces armées. Des personnes âgées ou en situation de handicap, sont venues avec leurs sièges, des parents ont amené leurs enfants preuve s’il en fallait du patriotisme des mahorais. Un public qui a applaudi le passage des pompiers mais aussi des blindés de la gendarmerie. Des blindés qui interviennent très souvent en cas de barrage routier, notamment pour dégager les encombrants de la voie publique.

défilé 14 juillet
©Mayotte la 1ere

Un défilé du 14 juillet avec les forces armées en présence à Mayotte : les gendarmes notamment les gendarmes mobiles et les réservistes. Il y avait également les marins, les légionnaires du DLEM, la police nationale, les réservistes de la police nationale, les services civiques ainsi que les adjoints de sécurité. La police municipale composée d’hommes et de femmes venus des différentes communes de Mayotte a également paradé le long du boulevard Mawana Madi. L’administration pénitentiaire ainsi que la croix rouge française étaient aussi représentées.

Le VT4, les nouveaux véhicules de l’armée de terre

Une des traditions du défilé du 14 juillet, c’est d’exposé au grand public les outils qui permettent à ces hommes et ces femmes d’accomplir leur travail. Parmi ces outils, il y a le nouveau véhicule  de l’armée de terre : le VT4 au couleur « brun coyote » précise le commandant Dervis Helac du DLEM, le détachement de la légion étrangère à Mayotte. L’Ecureuil de la gendarmerie, l’hélicoptère a volé tout bas pour être apprécié du public, l’écureuil qui sert souvent « dans des missions de reconnaissance » note le commandant Helac.

« RSMA Mayotte défile la tête haute »

RSMA

Le RSMA, le service militaire adapté fête ses 60 ans cette année. A Mayotte, le service militaire adapté existe depuis 1988. Au départ connu sous l’appellation GSMA, groupe de service militaire adapté avant de devenir le BSMA, le bataillon donc avant de prendre le nom RSMA, un régiment situé à Combani et qui a formé beaucoup de jeunes mahorais. Et le public a applaudi les 66 volontaires du RSMA qui ont défilé ce 14 juillet. Le chant du régiment avec des paroles fortes : « RSMA Mayotte défile la tête haute…souviens-toi de ce nom RSMA » a résonné à Mamoudzou. Une grande fierté pour ces volontaires et leurs familles.

défilé 14 juillet

Ce défilé du 14 juillet était un premier défilé pour le tout nouveau préfet de Mayotte Thierry Suquet, un premier défilé aussi pour Ben Issa Ousseni en tant que président du conseil départemental de Mayotte. Beaucoup des nouveaux élus du département étaient également présents à cette célébration de la République. Ben Issa Ousseni et le député Mansour Kamardine parlent d’un « très beau défilé » et qui souligne le patriotisme des mahorais avec ce public venu en nombre.

En ce jour de Fête Nationale, la Marseillaise résonne sous le soleil mahorais dans les rues de Mamoudzou