Une barge a essuyé des jets de pierre

accidents
barge
©cd
Très tôt ce matin une barge en provenance de Petite-terre s’est faite attaquer.
 
C’est lors de la manœuvre d’accostage, que les passagers en voulant descendre ont essuyé des jets de pierre. Selon les témoignages, une lycéenne serait sérieusement blessée au visage.

Un incident qui a fait cinq blessés. Et parmi les victimes, une lycéenne. Celle-ci, serait grièvement blessée au visage. Selon nos informations, elle était en train de réviser lorsqu’elle a été surprise par une pierre. La lycéenne a été transférée à l’hôpital de Dzaoudzi.

Une dame présente sur les lieux témoignent, « elle était en train de réviser lorsqu’elle a reçu une pierre au visage. Quand on l’a vu tombé, tous le monde a paniqué. Certaines personnes ont suggéré au commandant de faire demi-tour. Finalement, le commandant a changé de quai et les pompiers ont pu récupérer la jeune fille. »
 

Un guet-apens organisé par vengeance

Tout a commencé à la suite d’un houleux match de football de jeunes entre ouragan de labattoir et une autre équipe de Mamoudzou. Les jeunes de l’équipe de Mamoudzou en rentrant, se sont faits agressés par des individus extérieurs au match. Leur bus s’est fait caillasser , il y’aurait eu 7 blessés. Sur les réseaux sociaux, ces derniers ont annoncé vouloir se venger à la barge. Et un SMS circule depuis hier soir également.
La population déplore que les menaces qui ont été proférées plus tôt n’ont pas été prises au sérieux.


Le Conseil départemental condamne avec force ces violences et les conséquences qui en ont découlé pour les usagers et passagers.

Dans un communiqué , le département condamne ces incidents. 
 

« Ces violences sont inadmissibles, les passagers n’ont pas à se trouver otages de ces guerres de tranchées »

Le président du département

Soibahadine Ibrahim formule, au nom du Conseil départemental, des vœux de prompt rétablissement pour la jeune fille blessée.
Le STM a, par ailleurs, demandé sans tarder des renforts policiers au Préfet pendant les créneaux matinaux sur les deux quais durant toute cette semaine. Ceci afin d’assurer la sécurité des passagers à leur sortie.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live