Une cinquantaine de scootéristes interpellés dont 25 identifiés en tant que taxi clandestin

justice
25 scooters saisis
25 scooters saisis ©Police Nationale de Mayotte
Dans le cadre de la lutte contre le travail dissimulé, une opération de police conjointe entre les services territoriaux de la police judiciaire et de la police aux frontières était déclenchée ce matin à Mamoudzou de 7h30 à 10h00.

C'est ainsi que les enquêteurs de la Brigade Mobile de Recherches et du Groupe d'enquête et de Lutte contre l'Immigration Clandestine procédaient, avec l’assistance du Groupe d'Appui Opérationnel à l’interpellation de nombreux conducteurs de scooter, se livrant à l’exercice illégal de chauffeur de taxi.

Stationnés près de la barge de Mamoudzou, ces derniers attendent l’arrivée des piétons qui débarquent et traditionnellement se mettent en quête d’un moyen de transport.

Ayant à disposition un second casque moto, ils n’hésitent pas à héler les passagers qui s’empressent d’enfourcher la selle et de quitter les lieux.

Une cinquantaine de scootéristes étaient interpellés dont 25 identifiés en tant que taxi clandestin.

Chaque client était entendu ainsi que les mis en cause qui se voyaient notifier une amende. Leur situation administrative sur le territoire était également vérifiée.

Les 25 scooters étaient saisis et placés sous scellés en attente de restitution dès le paiement du montant de l'amende.