Violences à Koungou : les cadis envoyés au front.

violence
Cadi au front de Koungou
La commune de Koungou  a été le théâtre d’actes de  violences inouïes entre les jeunes de différentes localités. Après les forces de l’ordre, ce sont les cadis qui ont été appelés pour tenter de ramener la paix.
 
Au lendemain des dernières violences dans la commune de Koungou, le grand cadi a effectué une tournée des quartiers et notamment des mosquées dans les localités concernées. L’objectif est de sensibiliser les parents et les convier à des réunions qui seront organisées sur la problématique de la violence. L’occasion pour l’institution de jouer son rôle de médiateur social.
Et face à une crise de violence d’une telle envergure, une grande partie de la population  se dit étonnée du manque de réaction de la classe politique locale.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live