publicité

Violences à Mayotte : Les manifestants interpellent le gouvernement

Les manifestants à l' opération " Ile morte" ont interpellé le gouvernement français pour qu'il mette tout en oeuvre pour endiguer les violences à Mayotte.

© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
CHRISTOPHE BROUSSET, UN PERE DE FAMILLE QUI ALLAIT CHERCHER SON FILS A SON COURS DE JUDO ( ANCIENNE PHOTO)
CHRISTOPHE BROUSSET, UN PERE DE FAMILLE QUI ALLAIT CHERCHER SON FILS A SON COURS DE JUDO ( ANCIENNE PHOTO)

BACAR  ALI BOTO, 1 er adjoint au maire de Mamoudzou :

«  La particularité de la problématique de l’insécurité à Mayotte, c’est que tout le monde est concerné et personne n’est à l’ abri quelque soit son statut, quelque soit son niveau et quelque soit l’endroit où il peut se trouver. On est en danger et en danger immédiat la plupart de temps.
Nous l’avons vu par rapport aux victimes que nous avons recensées et la manifestation d’aujourd’hui nous le démontre encore davantage.
Franchement, je pense qu’ aujourd’hui, la balle est du côté du gouvernement qui a la légitimité, le pouvoir et les moyens nécessaires pour pouvoir résoudre ce problème s’il en a envie et s’ il considère que Mayotte appartient à l’ ensemble national. »
BACAR ALI BOTO © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO BACAR ALI BOTO
«  Toutes les mesures locales et nationales qu’on a déjà appliquées à Mayotte ne servent pas à grand-chose.
La source du fléau de la délinquance et de l’insécurité est la même, c’est l’immigration clandestine
et l’immigration massive. Tant qu’on n’aura pas résolu ce problème, les problèmes continueront.
Le fait que les immigrés soient là est une réalité mais il faut s’en occuper quand même. »
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO

Maître NADJIM AHAMADA, AVOCAT, BÂTONIER, CONSEILLER MUNICIPAL.

«  Nous sommes meurtris, indignés par ce qui s’est passé… Il faut tous se mobiliser pour trouver une solution le plus rapidement possible. Les choses vont mal mais les solutions arriveront si le gouvernement décide de jouer le jeu. Nous pouvons arriver à mettre fin à ce climat de totale insécurité si nous sommes tous solidaires. »
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO

Maître EL AD CHAKRINA, AVOCAT, REPRESENTANT DU COSEM, LE CONSEIL DE QUARTIER POUR LA SECURITE DE MAYOTTE

Nous sommes horrifiés pour cette situation et encore une fois la violence a pris une autre tournure. Depuis plusieurs mois, on disait déjà qu’il fallait faire attention…et qu’on passerait aux agressions physiques avec des blessés. Aujourd’hui, on constate qu’on est passé à une étape supérieure. Il y a des morts à Mayotte, Aujourd’hui, on se fait assassiner, est-ce qu’on va laisser faire sans réagir ou va-t-on prendre les moyens nécessaires pour neutraliser les brebis galeuses ?
Face à l’insécurité, la population doit coopérer et contribuer à renseigner les forces de l’ordre sur les personnes susceptibles de semer le désordre. Qu’on nous envoie des CRS et des moyens supplémentaires car vu les effectifs insuffisants, les forces de l’ordre risquent chaque jour leur vie. »
 
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
UN CONSEILLER DEPARTEMENTAL QUI REQUIERT L’ANONYMAT :

« Les choses ont assez duré, nous ne sommes plus en sécurité. Des gamins s’en prennent à tout le monde, ils font la loi et font régner la terreur dans ce pays. Nous étions habitués à cohabiter dans la paix dans Mayotte française, nous vivions tous en harmonie. Aujourd’hui, on est dans la désolation… aujourd’hui, quelqu’un qui défendait ses biens a été tué au moment où il est allé récupérer son fils après le sport. C’est la désolation totale, que l’Etat se ressaisisse pour faire régner l’ordre et la sécurité dans ce pays. »

EMMANUEL TUSEVO
 
Le maire de Mamoudzou , MAJANI,avec son écharpe, conduit la marche © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO Le maire de Mamoudzou , MAJANI,avec son écharpe, conduit la marche
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
LES CONDOLEANCES DES CADIS A NATHALIE © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO : LES CONDOLEANCES DES CADIS A NATHALIE
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO


A LIRE AUSSI :

Mayotte, des milliers de personnes défilent contre l’insécurité

http://www.la-croix.com/France/Mayotte-des-milliers-de-personnes-defilen...

Le COSEM lance l'opération « Jeunes vigilants » - mayotte ...

http://mayotte.orange.fr/actu/mayotte/le-cosem-lance-l-operation-jeunes....

Mayotte : des revenus salariaux inférieurs à la moyenne
Crise économique et violence sociale

http://www.leparisien.fr/economie/mayotte-des-milliers-de-personnes-marc...

 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play