Week-end de faits divers à Mayotte

violence
week-end de faits divers à Mayotte
Caserne des pompier à Kaweni ©Hassadi Razafitseheno
Mayotte a été une nouvelle fois le théâtre de faits divers violents ce week-end. Dans la nuit de samedi à dimanche, plusieurs agressions ont été rapportées aux forces de l'ordre, certaines particulièrement violentes.
En petite terre, un jeune de 19 ans a été salement amoché par des individus dans le quartier la Vigie, il a été pris en charge par les pompiers. Ses agresseurs auraient essayé de tondre ses cheveux  et peler le crâne, mais il a pu leur échapper. Il sera vraisemblablement évasané vers la Réunion ce dimanche. Son pronostic vital serait engagé d’après les secouristes.

Au centre de l’île, deux hommes auraient été sérieusement blessés suite à un différend opposant des individus de Mirereni et Combani. Une agression quelques heures auparavant aurait déclenché cette vendetta.
week-end de faits divers à Mayotte
Entrée du village de Nyambadao, commune de bandrélé ©Ali Chamsudine

Dans le sud, un homme de 25 ans a été enlevé chez lui à Nyambadao à une heure du matin… ligoté, bâillonné et transporté à l’ilot de Bandrélé par 6 hommes cagoulés, il a été retrouvé ce dimanche matin à 8h par des hommes qui préparaient un voulé, ils ont alerté la gendarmerie, une enquête est en cours.
week-end de faits divers à Mayotte
l'îlot de Bandrélé, où a été retrouvé ligoté un jeune de 25 ans

Dans le nord, à Koungou, un énième barrage a été érigé par des individus qui terrorisent les automobilistes et autres noctambules depuis plusieurs semaines.

Enfin dans la commune de Mamoudzou, samedi vers 20h00, les pompiers ont été appelés pour un feu de case en tôles à M’barazi-M’tsapéré.  Une fois sur place, ils ont été pris à parti par des individus déchaînés parce qu’ils auraient mis beaucoup de temps pour arriver sur les lieux du sinistre (12 minutes). Policiers et pompiers ont été encerclés et caillassés. Il leur a fallu attendre les renforts des policiers pour les sortir de ce guet-apens.