[WUTADJIRI] Les baobabs de Mayotte

wutadjiri
Connaissez-vous les particularités des Baobabs de Mayotte ? Raïma Fadul vous propose une immersion au cœur de cet arbre emblématique de l’île.

 

Baobab

Mayotte est le seul territoire Français à avoir naturellement des Baobabs. Ici, plus de 2000 Baobabs se développent principalement le long du littoral sud. Le “Baobab” ou “Mbouyou” en Shimaore, est un véritable symbol, et Mayotte a pour originalité d’abriter deux espèces de Baobabs faisant de notre île la seconde terre de diversité de Baobabs au monde après Madagascar. Ces arbres aux allures si particulières au troncs renflés et gorgés d’eau peuvent dépasser 25m de haut. Leur croissance est lente mais leur longévité exceptionnelle puisque certains arbres sont multi-centenaires à Mayotte. Par exemple, celui de Musical Plage aurait autour de 420 ans. L’Histoire des Baobabs à Mayotte est très ancienne de sorte que les Mahorais ont toujours connu et utilisé cet arbre aux multiples usages. Malheureusement son avenir s’assombrit car si certains d’entre eux sont tombés naturellement, un grand nombre sont naturellement détruits par les écorçage, les abattages, les feux de brulis ou les feux de voulés sur les plages. Son avenir dépendra de notre volonté à le préserver sur l’île.

Raïma Fadul

Baobab

Le Baobab à Mayotte :

De part sa stature et sa longévité, il est devenu au cours des siècles un arbre respecté par les Mahorais et utilisé pour les croyances locales et usages locaux. Mayotte est non seulement le seul département Français à posséder des Baobabs, mais c’est également la 2e terre au monde en terme de nombre d’espèces de Baobabs présentes sur son territoire.

Un atout environnemental conséquent manquant malheureusement de mise en valeur au point de noter que la population de Baobabs de Mayotte connait actuellement une période de déclin dûe aux incivilités humaines.

Lieu de tournage: 

Les scènes de tournage ont été réalisées autour de plusieurs zones du sud de Mayotte principalement à Saziley Nord, M’tsamoudou, M’Zouazia, M’Bouanatsa, et Boueni. Le tournage de l’intervention de la présentatrice a été réalisé au pied du principal Baobab de Musical Plage. Le tournage a été facilité par les équipes des agents départementaux.