Zaïdou Bamana, coupable d’injures publiques à l’égard de Camille Miansoni

justice
Zaïdou Bamana, journaliste indépendant
Zaïdou Bamana, journaliste indépendant ©@ZB

Le verdict a été rendu hier au tribunal de Paris. L’affaire Zaïdou Bamana contre Camille Miansoni avait été dépaysée et s’est tenue il y a quelques semaines en métropole.

Dans cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre et drainer des centaines de commentaires sur les réseaux sociaux, Zaïdou Bamana, journaliste et écrivain mahorais était poursuivi pour injures publiques à l’égard de Camille Miansoni, alors procureur de la République de Mayotte.

Dans le verdict rendu ce mercredi 3 mars, Zaïdou Bamana a été reconnu coupable pour les faits qui lui étaient reprochés, donc coupable du délit d’injures publiques à caractère raciste à l’encontre de Camille Miansoni. Il a par ailleurs quinze jours pour supprimer les propos retenus comme diffamatoires.

« Un verdict prémédité » pour Zaïdou Bamana, indique le journaliste sur ses réseaux sociaux.

 

Il voit tout de même un satisfecit dans ce verdict puisque le tribunal n’a pas suivi la demande de la procureure en charge du dossier qui avait requis en première instance en janvier dernier « 3 mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amende ». Mais au final, Zaïdou Bamana a écopé d’une amende de 5.127 euros dont 1 euro de préjudice morale en faveur de Camille Miansoni.

Une décision judiciaire que Zaïdou Bamana n’a pas l’intention d’accepter. Il a d’ores et déjà annoncé qu’il allait faire appel. Il a dix jours pour le faire.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live