publicité

169 635 électeurs de Calédonie appelés aux urnes le 12 mai

169 635, c’est le nombre définitif d’électeurs admis à participer aux provinciales. Un corps électoral qui compte 17 448 noms de plus que pour la campagne de 2014. Et un chiffre déterminant: il joue un rôle dans la composition des hémicycles et le remboursement des frais de campagne.

© NCla1ere
© NCla1ere
  • Angélique Souche, avec F.T.
  • Publié le , mis à jour le
Après la période réglementaire de recours, le chiffre définitif a été donné par les services de l’Etat: 169 635 électeurs sont inscrits sur la «LESP», la liste électorale spéciale pour les provinciales. Et cette information est déterminante, à deux niveaux. 
 

Le seuil des 5% d'inscrits 

D’abord pour définir la représentativité de nos institutions et plus précisément qui sera admis à siéger dans les assemblées de province, notamment parmi les nouvelles listes. La loi prévoit en effet qu’il faut recueillir un minimum de 5 % du corps électoral pour pouvoir prétendre à au moins un siège. Autrement dit, ce seuil minimum, ce Graal pour certains, est fixé à:
- 5426 voix en province Sud, qui compte 108 516 électeurs;
- 1996 voix en province Nord (39 913 électeurs);
- et 1061 voix en province des îles (21 206 électeurs).
 
© NCla1ere
© NCla1ere
 

Un autre palier

Par ailleurs, il existe un autre seuil de 5% à franchir pour les listes candidates, cette fois sur la base des suffrages exprimés, et pour se voir rembourser les frais de campagne. Ce palier-là ne sera connu qu’au soir du dimanche 12 mai, en fonction de la participation propre à chaque province. Mais on peut tenter une estimation au regard de la mobilisation des électeurs lors des précédentes provinciales, soit aux environs de 3 900 voix pour le Sud, 1 300 au Nord et 740 aux îles.
  

Plus qu'aux dernières provinciales, moins qu'au référendum 

Ce corps électoral s’avère en augmentation de 17 448 inscrits comparé aux dernières provinciales - la LESP comptait alors 152 187 personnes, rappelle le haussariat (96 347 au Sud, 35 697 au Nord et 20 413 aux îles). Mais il est plus réduit que celui de la consultation du 4 novembre: la liste référendaire présentait 174 165 noms selon l'arrêté proclamant les résultats, soit environ 4500 de moins que dans ces provinciales.
 

La progression du Sud

On notera encore, pour l’anecdote, que vingt ans après le premier scrutin provincial dans son format actuel, il y a autant d’électeurs dans la seule province Sud que sur l’ensemble du pays en 1999, à savoir 108 000.

Ci-dessous le nombre d'électeurs par commune.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play