publicité

Calédonie : les résultats du 1er tour

Lors du premier tour des législatives, le vote calédonien a été marqué par un taux de participation inférieur à 50% et par la défaite d’Eric Gay, le candidat du Rassemblement-UMP dans la 2eme circonscription.

  • Angela Palmieri
  • Publié le , mis à jour le
1ere circonscription : un résultat sans surprise

Avec des résultats en légère hausse dans la capitale, Nouméa, Gael Yanno ,le député sortant du Rassemblement-UMP se positionne comme favori pour le second tour avec 30,96%. Sans surprise toujours, Gael Yanno sera confronté à Sonia Lagarde de Calédonie Ensemble (26,76) , le candidat du FLNKS Robert Xowié n’ a pas réussi à mobiliser les électeurs des îles Loyauté (16,80%). Isabelle Lafleur du RPC obtient 10,52% , le Front National ne parvient pas à réussir la percée espérée après la vague Marine Le Pen lors des Présidentielles (4,96%) soit à peine plus que le candidat sans étiquette Stéphane Hénocque (4,60 %), le Parti Socialiste ne bénéficie pas en Nouvelle-Calédonie de l’effet Hollande avec 3,62% et enfin le Front de gauche, le candidat surprise de ces législatives 2012 s’approche des 2% des suffrages(1,78%).

2eme circonscription : la défaite du Rassemblement-UMP et l’appel au vote contre les indépendantistes.

Dans le camp non indépendantiste, les grandes communes périphériques de Nouméa comme Paita, le Mont-Dore et Paita ont désavoué Eric Gay (Rassemblement-UMP, 20,08%) en portant leurs voix majoritairement sur le candidat de Calédonie Ensemble, Philippe Gomès(32,96%) qui devient donc l’adversaire du leader de ce premier tour, Jean-Pierre Djaiwé du FLNKS qui récolte 36,20% des suffrages. Le Front National (5,77%) et le RPC (5%) ne parviennent à réaliser les scores envisagés. Ces résultats dans la 2eme circonscription provoque une vraie révolution politique en Nouvelle-Calédonie. A peine les résultats annoncés, Harold Martin , président du gouvernement et maire de Paita (Avenir Ensemble) appelait les électeurs calédoniens à voter contre les indépendantistes, ce soutien direct de l’allié du Rassemblement-UMP a provoqué une réaction presque immédiate du député sortant Gael Yanno qui sans citer le nom de Philippe Gomès a lancé en direct sur NC 1er un appel pour "tout faire pour contrer le candidat indépendantiste dans la 2eme circonscription"... Avec ces législatives 2012, le monde politique calédonien se repositionne dans une logique de blocs pour ou contre l’indépendance qui pourrait remettre en cause l’alliance de gestion qui unit au congrès de Nouvelle-Calédonie, le Rassemblement-UMP, l’Avenir Ensemble avec l ’Union Calédonienne (FLNKS ) et le Parti Travailliste.

Ces chiffres ne sont pas les résultats officiels qui seront diffusés à 5 heures lundi matin (20 heures à Paris ) par le haut-commissariat de Nouvelle -Calédonie.

Retrouvez tous les résultats par circonscription sur notre page spéciale Législatives.

Sur le même thème

  • politique

    Générations NC s’organise

    Première assemblée générale ce samedi matin, à Nouméa, pour Générations NC, le dernier né de la famille loyaliste. De retour d’une tournée sur la Grande Terre où il a installé onze comités locaux, le nouveau parti de Nicolas Metzdorf et Nina Julié, a fixé plusieurs orientations.

  • politique

    Le Palika analyse les divergences au sein du FLNKS

    Première réunion pour le Palika depuis les élections provinciales. Point principal de l’assemblée générale à Nakéty à Canala : l'analyse de l'installation des institutions qui ont révélé les divergences d'intérêt au sein du FLNKS. L'heure est au bilan avant la convention du Front le 31 août. 

  • politique

    L'Eveil océanien prépare les élections municipales

    Le nouveau parti présentera des candidats au moins dans les quatre communes de l'agglomération de Nouméa. Après sa percée des provinciales, l'Eveil Océanien veut prendre sa place dans le paysage politique calédonien.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play