Viabilisation des squats : une nouvelle délibération

politique
Une nouvelle délibération pour viabiliser les squats a été adoptée par la Province sud, quinze jours après l’annulation du premier dispositif par le tribunal administratif de Nouméa.
Afin de contourner les points juridiques qui avait provoqué le jugement du tribunal administratif, saisi par Calédonie Ensemble, le Rassemblement-UMP, majoritaire au sein de l’institution provinciale, a proposé et voté avec le soutien du FLNKS, un nouveau texte rigoureusement préparé afin d’éviter les recours juridiques. Mais le groupe politique Calédonie Ensemble a d'ores et déjà fait savoir qu’il engagera toutes les procédures pour tenter de  faire annuler cette démarche, qui a pour objectif de rendre viable (abribus ,éclairage public, eau, électricité...) l’habitat spontané, illégal par définition. En attendant, les crédits vont être débloqués rapidement pour engager les premiers travaux.

Compte-rendu de la séance de l’assemblée de la Province sud, plutôt agitée, avec ce reportage de Sylvain Duchampt et de Cédric Michaut :