publicité

La communauté wallisienne choquée après les récents propos de Louis Kotra Uregei

Le 11 octobre dernier Louis Kotra Uregei s’exprimait sur l’immigration wallisienne récente dans l’émission "Faut qu’on se parle". Ses propos qui ont fait réagir la communauté par le biais des partis politiques.

  • Karine BOPP DUPONT
  • Publié le , mis à jour le
"On a une histoire particulière avec Wallis....ceux qui sont venus, il y a 200 ans, se sont intégrés...ceux qui sont arrivés récemment n’ont pas la même histoire...je considère que les Wallisiens n’ont pas à se prononcer sur notre drapeau...".

Ces quelques paroles, prononcées par le Président du Parti travailliste (indépendantiste) Louis Kotra UREGEÏ, dans l'émission "Faut qu'on se parle" du 11 octobre ("les signes identitaires"), n’ont pas tardé à déclencher des réactions multiples. Une réunion a été organisée au foyer wallisien entre plusieurs représentants des îles Wallis et Futuna, dont certains politiques. Calédonie Ensemble et le Rassemblement UMP ont ainsi unanimement déploré que de tels propos puissent relancer des tensions racistes entre les communautés. Et de condamner "avec fermeté ces propos sectaires".

Quant au Rassemblement Démocratique Océanien, mené par Aloisio Sako, il fait savoir que le discours de Louis Kotra Uregei n’engageait que lui-même et le Parti travailliste, "non pas le peuple kanak". Ce faisant le RDO (composé majoritairement de wallisiens et  futuniens et composante minoritaire du FLNKS ) souhaite que les esprits ne s’échauffent pas inutilement suite à cette affaire, en particulier du côté de la jeunesse.

Ci-dessous, le reportage de Gilbert Assawa et Cédric Michaut :
Suite Des Propos De Louis Kotra Uregei


Sur le même thème

  • politique

    L'Union calédonienne en comité directeur à l’université

    Une journée pour dresser le bilan des actions passées et préparer les prochaines échéances majeures : l'UC tenait son comité directeur samedi, à l'université de la Nouvelle-Calédonie.

  • politique

    Générations NC s’organise

    Première assemblée générale ce samedi matin, à Nouméa, pour Générations NC, le dernier né de la famille loyaliste. De retour d’une tournée sur la Grande Terre où il a installé onze comités locaux, le nouveau parti de Nicolas Metzdorf et Nina Julié, a fixé plusieurs orientations.

  • politique

    Le Palika analyse les divergences au sein du FLNKS

    Première réunion pour le Palika depuis les élections provinciales. Point principal de l’assemblée générale à Nakéty à Canala : l'analyse de l'installation des institutions qui ont révélé les divergences d'intérêt au sein du FLNKS. L'heure est au bilan avant la convention du Front le 31 août. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play