publicité

Province Sud : mesures d’urgence contre la délinquance

270 millions de francs CFP, c’est la somme que la Province Sud va débloquer en urgence pour aider les communes en matière d’insécurité et de délinquance routière.

  • Karine BOPP DUPONT
  • Publié le , mis à jour le
Ce sont pourtant les communes qui sont compétentes dans la lutte contre la délinquance. Mais le manque cruel de moyens a convaincu la province Sud d’augmenter l’enveloppe allouée aux questions de sécurité à l’ensemble des communes et en particulier au grand Nouméa. Ces fonds serviront à renforcer la vidéo surveillance, la police municipale et à engager plus d’agents sur le terrain, bien que la responsabilité en matière de sécurité incombe toujours à l’Etat.

En plus de cette subvention exceptionnelle, la province a souhaité doubler le nombre d’auxiliaires de sécurité. Ainsi, une ville comme Dumbéa, dont le développement a été conséquent ces dernières années, nécessite un renfort dans les quartiers isolés et autour des établissements scolaires.

Le deuxième volet de ces mesures concerne la sécurité routière : l’investissement annuel pour le réseau routier va doubler pour atteindre deux milliards de francs CFP. Parmi les autres mesures annoncées, la fourniture systématique d’éthylotests à la sortie des boîtes de nuit et des bars.

Ci-dessous, le reportage de Thierry Rigoureau et José Solia :
Prévention Délinquance Et Sécurité À La Province Sud

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play