Lifou : un meurtre déguisé en suicide ?

faits divers
Samedi dernier, dans la tribu de Jokin, un homme de 70 ans avait été retrouvé mort chez lui, avec une blessure par balle à la tête. La thèse du suicide est remis en question.
Dans un premier temps, la gendarmerie s’était orientée vers la thèse du suicide, en raison notamment des indications de la famille. Cependant, certains éléments l’ont aujourd’hui, incité à ouvrir une enquête pour meurtre.

Selon les hypothèses envisagées, un suicide maquillé en meurtre motivé par "certaines croyances".  L’autopsie de la victime va être prochainement pratiquée et devrait permettre d’apporter de nouveaux éléments dans cette affaire.