Imbroglio à l'UMP: Les voix de la Nouvelle-Calédonie non comptabilisées! François Fillon renonce à la présidence mais menace d'un recours .

politique
JF Copé et François Fillon
©AFP
 24 heures après la courte victoire de JF Copé à la tête de l'UMP, le camp Fillon dénonçait l'oubli des voix de 3 fédérations d'outremer. Ce matin, F. Fillon réclame l'arbitrage d' Alain Juppé.
Le feuilleton est pour le moins désastreux pour le principal parti de droite qui a porté Nicolas Sarkozy au pouvoir en 2007 avant de perdre les élections présidentielles de 2012. Après 48 heures d'une incroyable cacophonie, Jean -François Copé avait finalement été déclaré vainqueur avec...98 voix d'avance sur l'ancien 1er ministre François Fillon.. Mais ce mercredi, 2 nouveaux coups de théâtre!

Les fillonistes découvrent plus de 1300 voix oubliées

Les partisans de François Fillon s'aperçoivent qu'il manque 1304 voix au sein de 3 fédérations d'outremer, dont celle de Nouvelle-Calédonie. De quoi changer , effectivement, le résultat de ces élections internes qui se voulaient exemplaires.
Cet "oubli" a d'ailleurs été reconnu par le président de la COCOE, cette instance de l'UMP chargée du contôle des élections internes, au cours d'un échange téléphonique avec François Fillon, si l'on encroit le député "filloniste" Eric Ciotti qui a levé ce lièvre électoral et pour qui l'ancien 1er miniustre l'emporterait , dans ce cas, de 26 voix.
Face à cette nouvelle guerre des chefs, désastreuse pour l'image du parti, Alain Juppé a proposé de prendre l'intérim de la présidence de l'UMP, à condition que les deux parties en conflit soient d'accord, ce qui ne semblait pas être le cas du côté des partisans de Jean François Copé.

Un coup d"épé dans l'eau? François Fillon en appelle à Alain Juppé. 

En Nouvelle-Calédonie, la fédération UMP  compte, à elle seule, 3293 militants, dont plus de la moitié a voté en faveur de François Fillon. 
Hier, l'un des principaux représentants de l'UMP et ancien député de la Nouvelle-Calédonie Gaël YANNO avait chaleureusement félicité Jean-François Copé pour son élection. Devra-t-il réécrire son message de félicitations ? Rien n'est moins sûr car François Fillon vient de déclarer sur TF1 qu'il renonçait à la présidence de l'UMP et qu'il en appelait à l'arbitrage d'Alain Juppé.Il n'exclut pas, non plus, de procéder à un recours en Justice si Jean-François Copé n'accepte pas la médiation d'Alain Juppé.
Un feuilleton digne de certains épisodes brésiliens dont les Calédoniens raffolent sur les écrans de télévision mais qui risque , d'ores et déjà, de laisser de lourdes séquelles au sein d'un mouvement politique créé il y a ...tout juste 10 ans .

Les Outre-mer en continu
Accéder au live