Nouvelle centrale: la SLN part au charbon sans hésitation

nickel
sln
Réunis à Paris, les administrateurs de la SLN ont choisi le charbon comme combustible pour la nouvelle centrale de l'usine de Doniambo à Nouméa. Pierre Alla a été nommé président du conseil d'administration de la SLN.

Le choix de la rentabilité


Ce n'est pas une surprise, le conseil d'administration de la SLN a choisi la rentabilité, une fois les comptes faits la SLN a donc validé le combustible charbon au détriment du projet au gaz bien plus écologique.

Un avant-projet va être élaboré pour pouvoir chiffrer le coût de la construction, une fois les contrats signés dans le courant de l'année 2013, les premiers coups de pioches devrait être donnés début 2014 avec pour objectif une centrale opérationnelle entre 2018 et 2019.

Les associations écologistes de Nouvelle-Calédonie sont montées au créneau pour dénoncer le choix de la SLN. En effet, la pollution générée par l'utilisation du charbon se manifeste à deux niveaux : il y a la pollution locale (rejets de poussières, de suies, d'oxydes de soufre et d'azote), qui est constatée à proximité des centrales et aujourd'hui traitée dans les pays occidentaux et la pollution globale, liée aux rejets de CO2.

Le charbon émet deux fois plus de CO2 que le gaz naturel ! La production d'électricité à partir de charbon est le principal émetteur de gaz à effet de serre au monde.

On dispose cependant aujourd'hui de solutions technologiques, présentées comme étant efficaces, qui permettent de limiter les effets néfastes de l'utilisation du charbon, solutions dont on entend démontrer la viabilité au travers d'unités pilotes dans les années qui viennent, et qui pourront être déployées à échelle industrielle d'ici 2020.

Une nouvelle fois dans son histoire, la Nouvelle-Calédonie va peut-être encore servir de laboratoire...


Changement de gouvernance à la SLN


Autre point à l'ordre du jour de ce conseil d'administration, la dissociation de la fonction de président directeur général en deux fonctions: une fonction de président non exécutif du conseil d'administration et un poste de directeur général exécutif.

Dans cette nouvelle structure bicéphale, Pierre Alla a été nommé président du conseil d'administration de la SLN au 1er janvier 2013.


Les précisions de Pierre Alla, interviewé par Alain Jeannin d'Outremer 1ère.