CRS: 1000 personnes injoignables!

social
crs
©NC 1ère
Une fois n'est pas coutume, un syndicat se dit satisfait de la mise en oeuvre du complément de retraite de solidarité. Seule inquiétude du Soenc retraite, l'incapacité de réussir à joindre près de 1000 ayants droit au CRS.
Grâce à un amendement voté en octobre dernier, les 1500 personnes, qui avaient été exclues du précédent dispositif, peuvent désormais bénéficier du CRS (complément retraite de solidarité) accordé aux personnes qui ont pris leur retraite à 60 ans et plus même si elles n’ont pas effectué une carrière complète (avec un minimum de cinq ans de cotisations) et à toutes celles qui sont parties en retraite avant 60 ans avec leur maximum d’annuités.

Adoptée en 2011, cette loi instaurant le CRS avait pour objectif d’assurer une retraite minimum de 90000 francs cfp par mois.
En tout, 5000 personnes sont concernées par ce dispositif.

Pour pouvoir bénéficier du CRS, il faudra avoir pris sa retraite avant la publication de la nouvelle loi  au Journal Officiel (fin octobre 2012) et avoir constitué un dossier de demande avant le 31 mars 2013.

Autrement le temps presse, le Soenc retraite lance un appel à près de 1000 personnes qui restent injoignables!


Le reportage d'Isabelle Braouet et de Sylvie Hmeun de NC 1ère.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live