Nouméa : une pétition contre les incivilités du marché

sécurité
Les SDF du marché de Nouméa
Le collectif de maraîchers du marché de Nouméa a écrit le 21 février dernier une lettre aux autorités de Nouvelle-Calédonie pour se plaindre de la mendicité agressive qu'ils subissent régulièrement,tôt le matin. Clients et touristes en font aussi les frais. La police municipale a décidé de réagir.
Vol à l'étalage, menaces, insultes c'est le lot quotidien des exposants du marché de Nouméa et, par conséquent, de leurs clients. Excédés, ils se sont réunis en un collectif, pour alerter le gouvernement, la province Sud et la mairie de Nouméa, sur le comportement d'une douzaine de Sans Domiciles Fixes, installés au abords du marché dans les espaces verts environnants. C'est un problème à la fois sanitaire et social qui inquiète les commerçants depuis plusieurs mois.
La police municipale au marché

La réponse à la pétition des commerçants ne s'est pas faite attendre puisque la Police municipale a renforcé les effectifs de la brigade dans cette zone proche du centre ville. La fréquence et les horaires des rondes ont été modifiés. 6 policiers et 3 auxiliaires de proximité assurent la sécurité du lieu.
De plus un officier de la Police a été équipé d'un mobilis permettant aux exposants du marché d'avoir un numéro d'urgence direct en cas de problème.

Karine BOPPDUPONT (avec GLB)

Le reportage d'Alexandre Rosada et Robert Tamanogi

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live