Congrès de Calédonie Ensemble: la proposition de sortie de l' Accord de Nouméa

politique
congrès Calédonie Ensemble
©NC 1ère
Calédonie Ensemble tiendra son congrès annuel samedi au Parc Fayard à Dumbéa. A cette occasion, le parti de Philippe Gomès lancera officiellement sa campagne pour les élections de 2014 mais surtout, Calédonie Ensemble dévoilera sa proposition de sortie de l’Accord de Nouméa. 
" C’est clairement un Congrès de mobilisation"  confirme Philippe Michel, le secrétaire général de Calédonie Ensemble.

Le parti de Philippe Gomès qui revendique la place de premier parti politique du pays depuis les dernières législatives veut montrer ses muscles samedi.
Et pour ce 6ème Congrès, fini les salles confinées des hôtels de la place, Calédonie Ensemble investi symboliquement l’espace du Parc Fayard à Dumbéa.
1000 à 1500 adhérents et sympathisants sont attendus, dans une ambiance bonne  enfant précise-t-on, qui ne doit pas cacher l’essentiel : le parti de Philippe Gomès se met en ordre de bataille pour le double scrutin de 2014 avec les élections unicipales en mars et les provinciales en juin.

A l’ordre du jour donc, une série de discours dans lesquels les ténors du parti vont commenter et probablement critiquer la situation politique, économique et sociale du pays.
Mais surtout Calédonie Ensemble se positionnera sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie. Le parti apportera ses propres réponses aux questions que se posent les Calédoniens : comment négocier la sortie de l’Accord de Nouméa à partir de 2014 ? Quel référendum pour quelle organisation politique ?
L’occasion pour Philippe Gomès de préciser ou de réviser le concept de "petite nation au sein de la nation française" qu’il avait défendu lors des provinciales de 2009.
En revanche, pas de révélation à attendre concernant les candidats aux municipales, samedi Calédonie Ensemble la jouera collectif.