publicité

Pollution de la baie de la Conception : les hydrocarbures en cours d'évaporation

Après la pollution aux hydrocarbures constatées ce samedi matin dans la baie de la Conception, le plan POLMAR a été déclenché vers 15h00 avant d'être interrompu peu de temps après. Une enquête judiciaire a été ouverte pour tenter de déterminer l'origine de cette pollution.

© NC1ère
© NC1ère
  • Par Gonzague de La Bourdonnaye
  • Publié le , mis à jour le
Quelle ne fut pas la surprise des riverains de la baie de la Conception, ce samedi matin, intrigués par une forte odeur de carburant, venant flatter leurs narines dès potron-minet. En cause, la présence d'une nappe d'hydrocarbure de plusieurs dizaines de mètres de longueur, aux origines indéterminées.Pompiers et gendarmes, accourus sur place, accompagnés d'un spécialiste environnemental, ont tenté, avec l'appui d'un hélicoptère, de limiter les effets de la pollution et de déterminer l'origine de cette nappe polluante.Une vedette de la Marine Nationale et une autre de la Province-sud ont été dépêchées sur zone , en coordination avec le MRCC de Nouméa.

Toutes les hypothèses possibles


Vers 15h00 les autorités ont déclenché le plan POLMAR avant de se raviser, quelques minutes plus tard, les spécialistes écartant tout risque de pollution majeur car  les hydrocarbures - de type gazole - devraient s'évaporer dans les heures qui viennent. Une évaporation accélérée par le mouvement des eaux.
Parmi les hypothèses possibles, le dégazage d'un bateau dans la baie ou encore une nappe de carburant venant du large.
Une enquête judiciaire a été diligentée pour tenter de dénicher les coupables et comprendre les origines d'une pollution plutôt rare en Nouvelle-Calédonie.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play