L'actu en bref de ce mardi matin 6 août:

faits divers
vigilance-meteo-nc-060813
©Météo-France
L'actu en bref de ce mardi matin: Vigilance météo pour le grand nord, Maré se souvient, Périne retrouvée, Tindu, Poindimie et le scandale du lait kiwi

Alerte météo pour le grand Nord:
 

Ce matin, Météo France (NC) a lancé une nouvelle alerte : vigilance jaune "fortes pluies-orages" sur le Nord-est de la grande terre et Belep où des pluies soutenues sont attendues. Plus d'informations sur le site internet de Météo-France NC.

Mare se souvient:


Les familles de Guahma, district de Maré, commémorent aujourd’hui les événements qui avaient endeuillé l’île il y a deux ans.
Le conflit avait (officiellement) prospéré autour du relèvement du prix des billets aériens domestiques mais il avait dégénéré en affrontements armés faisant quatre morts et 23 blessés.
Un meeting devait être organisé par les familles ce mardi  matin au marché de Nouméa. 
 

La jeune Périne retrouvée :


La jeune fille de 13 ans, Périne WADRA, qui avait fait l'objet d'un avis officiel de "disparition inquiétante" par les autorités a finalement regagné le domicil parental dans la nuit de lundi à mardi, après 72 heures de ce qui s'apperenterait à une fugue ou, tout au moins, à une sortie de longue durée non autorisée par les parentes...

Poindimié: un conflit qui perdure


A  Poindimié le personnel de la Maison Kabar, un centre pour jeunes en difficulté, entame une deuxième journée de grève.
Un mouvement mené par le SLUA pour dénoncer ce qu'il considère être un harcèlement moral de la part du directeur général de l’ASEA - NC, l’association pour la sauvegarde  de l’enfance et de l’adolescence de Nouvelle Calédonie qui est en charge de la gestion du centre.
 

Tindu: le ras le bol


Les habitants du quartier de Tindu sont excédés: ces dernières semaines, plusieurs incidents se sont multipliés…instaurant  un climat d’insécurité. Les habitants, réunis au sein de plusieurs associations, demandent aux pouvoirs publics d’agir .
La mairie de Nouméa va mettre en place un comité technique de suivi.

Le lait néo-zélandais contaminé


Le scandale du lait contaminé en Nouvelle-Zélande fait rage. Le géant laitier Fonterra a détecté dans ses protéines de lait une bactérie pouvant causer le botulisme, une intoxication potentiellement mortelle. Cet ingrédient est utilisé notamment dans le lait en poudre pour bébé mais aussi dans les yaourts ou les boissons énergisantesSans attendre, la Chine et la Russie ont stoppé certaines de leurs importations.La Nouvelle-Calédonie n'a pas encore annoncé ses intentions.