publicité

Discrétion sur l' affaire Boiteux malgré une séance tumultueuse au congrès de Nouvelle-Calédonie !

La commission permanente va pouvoir élire son président car le congrès a voté la modification de son règlement intérieur. Discrétion des élus sur l'affaire Boiteux mais cela n'a pas empêché les joutes verbales dans l' hémicycle du boulevard Vauban à Nouméa. Ambiance.

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Par Angela Palmieri
  • Publié le , mis à jour le
La commission permanente va enfin pouvoir se réunir et élire son président. Le Congrès a voté lundi après-midi la modification de son règlement intérieur, désormais l'élection du président de la commission permanente se fera avec un troisième tour de scrutin à la majorité relative.
 
Compte tenu des tensions entre le groupe du Rassemblement-UMP et Calédonie Ensemble et donc l'impossibilité de faire une alliance, la présidence de la commission permanente devrait revenir à un candidat du FLNKS sauf si finalement le camp indépendantiste décide de faire un geste...
 
Au cours de cette séance du Congrès a été également évoqué la commission d'enquête créée spécialement au sujet de l'affaire Boiteux, du nom de la directrice des services fiscaux.
L'Assemblée a donné un mois supplémentaire à cette commission pour rendre définitivement son rapport, soit le 13 septembre au plus tard.

Beaucoup attendaient des explications virulentes sur ce dossier mais les élus ont préféré rester très discrets....
 

 

Le reportage de Sylvain Duchampt et de Christian Sfalli de NC 1ère.

L'affaire Boiteux au Congrès
DMCloud:97399

Discrétion et calme sur l' affaire Boiteux mais d'autres sujets, comme le gel des prix, ont  provoqué de très vifs échanges entre les élus du camp non indépendantiste.
 

Extrait avec ces images de Christian Sfalli.


Vifs échanges au Congrès entre Harold Martin et Philippe Michel
DMCloud:97409

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play