nouvelle calédonie
info locale

Glencore Xstrata : le Koniambo ? 6 milliards de dollars pour une "poignée de nickel " !

nickel
Koniambo Jeannin
©Alain Jeannin Outremer 1ère
La direction de Glencore Xstrata aurait affirmé avoir payé des milliards de dollars pour une "cup of tea" (une poignée de nickel) autrement dit l'usine du nord et le massif du Koniambo. Un propos qui pourrait entraîner une dégradation prochaine des relations avec leur partenaire calédonien.
Selon le magazine britannique Metal Bulletin  la nouvelle direction de Glencore Xstrata dans sa présentation aux investisseurs du LME, la bourse des matières premières de Londres, aurait qualifié de "project problem" le coût de l'usine du nord et du projet Koniambo pour la compagnie multinationale. Ce projet industriel au cœur du rééquilibrage économique de la Nouvelle Calédonie a commencé au mois d'avril sa phase d'entrée en production.


"Projet à problème"

6,3 milliards de dollars pour le massif du Koniambo et l'usine du nord, c'est le montant évalué de son investissement par Glencore Xstrata en Nouvelle-Calédonie. Une réalisation décrite comme un "projet à problème" par la direction de la multinationale, un mastodonte du secteur des matières premières, négociants et producteurs confondus,lors d'une réunion à Londres mardi 10 Septembre.


Investisseurs mécontents


La direction de la nouvelle entité créée il y a quelque mois et qui constitue l'un des géants du secteur des matières premières a du rendre des comptes sur l'accord maintenu avec les calédoniens de la SMSP, le bras financier des indépendantistes. Cet accord dans lequel la multinationale ne détient que 49% du projet et des profits à venir mais a du endosser 100 % de la facture serait sévèrement critiqué par les investisseurs financiers et les actionnaires de Glencore Xstrata. 
Toujours selon le Metal bulletin la multinationale suisse s'attend à ce que les coûts de construction totalement à sa charge s'élèvent à 6,3 milliards de dollars, alors que l'approbation initiale de Xstrata portait sur 3,9 milliards de dollars. La production de cette année est susceptible d'être de 4.000 tonnes de ferro-nickel, autant dire pas grand chose.



"Un projet très cher"


"Le projet Koniambo va finir par nous coûter 6,3 milliards $. Nous avons toujours su que c'était un projet très cher, un projet à problème ", a déclaré pour Glencore Xstrata le PDG Ivan Glasenberg. Les prévisions de la production de ferro-nickel de l'usine du nord ont  été révisées à la baisse, avec un objectif pour 2015 de 55.000 tonnes, contre une estimation précédente de Xstrata de 61.000 ...
Cette déclaration fracassante du management de Glencore Xstrata pourrait servir de ballon d'essai à une tentative de renégocier l'accord conclu avec la SMSP calédonienne.
Publicité