nouvelle calédonie
info locale

Le MPC dénonce les propos de Victorin Lurel: article 27 de la loi organique, attention danger!

politique
MPC/ LUREL loi organique
©NC 1ère
Victorin Lurel aurait  affirmé au MPC ( Mouvement Populaire Calédonien) de Gaël Yanno que les transferts de l' article 27 se feront même sans l’accord des Calédoniens. Un choix dangereux et inacceptable pour le MPC qui ouvrirait la porte à tous les abus en Nouvelle-Calédonie.
Le MPC interpelle l’ensemble des partis non indépendantistes suite à son entretien avec le ministre des Outre-mer le weekend dernier.
 
Face aux élus du Mouvement Populaire Calédonien, Victorin Lurel aurait plaidé en faveur du transfert de l’article 27, un transfert optionnel, mais que l’Etat serait prêt à rendre obligatoire pour être fidèle à la promesse de campagne du candidat Hollande.
 
Victorin Lurel aurait  affirmé au MPC que ces transferts se feront même sans l’accord des Calédoniens.
Une démarche inacceptable et dangereuse pour le MPC pour qui transférer le contrôle de légalité des collectivités serait le début d’une république bananière…
 
L’article 27 de la loi organique de l' Accord de Nouméa comprend l’audiovisuel public, l’enseignement supérieur et surtout le contrôle de légalité des collectivités. Une compétence quasi-régalienne pour le MPC, dont l’exercice par le gouvernement Calédonien ouvrirait la porte aux dérives…

Par ailleurs, le forum économique annoncé par Victorin Lurel et présenté comme une grande nouveauté n’aura finalement pas lieu dans la foulée du Comité des Signataires prévu le 11 octobre à Paris. Le rendez-vous aurait été annulé pour des raisons d’agenda du ministre des Outre-mer...