publicité

La sécheresse, véritable fléau pour les éleveurs calédoniens

Dans le Nord de la Nouvelle-Calédonie, la sécheresse est la bête noire des éleveurs. Dans certains régions, il n'a pas plu depuis déjà deux mois. 

© NC1ère
© NC1ère
  • Par Elif Kayi
  • Publié le , mis à jour le
L'alerte rouge du dispositif PREVIFEU a été levée en début de semaine. Ce mardi, l’alerte orange reste de mise sur 10 communes du territoire. 
 
Si le risque d'incendie est aussi élevé, c’est entre autres en raison de l’état de sécheresse avancée, principalement dans le Nord du pays. Pour les éleveurs, ce risque ne représente cependant pas la seule conséquence de l'absence de pluie. 
 
Entre Boulouparis et La Foa, au lieu-dit de la Forêt noire, Roger-Yves Christi, élève 2.500 têtes de bétail sur 3.500 hectares. Depuis deux mois, pas une goutte d'eau n’est tombée du ciel.

« S’il ne pleut pas pendant deux mois, on va porter cette sécheresse pendant au moins deux ans », explique l’éleveur.
 
Les veaux en âge d’être abattus ne font pas le poids en raison du manque de nourriture. Et les veaux à naître ne reçoivent pas la quantité alimentaire dont ils auraient besoin pendant la gestation. Une situation qui va entraîner un manque à gagner sur de nombreux mois. 
 
Retrouvez le reportage en images de Karine Arroyo et Michel Bouilliez
 
Gérard Pasco, Président de la Chambre d’Agriculture, invité du JT, fait le point sur la sécheresse et la situation des éleveurs calédoniens avec Nathalie Daly (13/01/14)

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play