nouvelle calédonie
info locale

Démolition des péage de Koutio et Tina

trafic routier
Démolition péage robot
Le robot utilisé pour la démolition des infrastructures. ©NC 1ère
Le péage en Nouvelle-Calédonie n'existe plus depuis le 26 décembre et les travaux de démantèlement ont débuté lundi. Le personnel de la société de gestion des péages de Koutio et Tina est en voie de reclassement, et c'est également l'heure des travaux de réaménagement.
Fin décembre, les péages de Koutio et Tina baissaient pour la dernière fois leurs barrières. Depuis le droit de passage est gratuit sur tout le territoire.

33 ans d'histoire viennent ainsi de se terminer. Le premier péage avait été mis en place en 1980.

Lundi 13 janvier, la démolition des infrastructures a été lancée. Aujourd'hui les guichets, les jardinières de Tina et les îlots centraux de Koutio sont détruits. Le but est d'aménager la circulation sur quatre voies à Koutio. En ce qui concerne Tina, les deux voies de circulation sont déjà prêtes et un grand îlot central a été créé. Pour l'instant les portiques restent en place. 

Le chef de chantier a été interrogé par Natacha Cognard pour la radio NC 1ère :

olivier Dabin substitut du Procureur au micro de Sébastien Gilles



A noter dans le même temps que les deux bretelles qui relient la petite Normandie à la voie express en direction du Mont-dore sont achevées. Mais elles ne sont pas encore ouvertes, au grand regret des usagers qui tentent régulièrement d'emprunter cet accès malgré les plots.
bretelle Normandie
Bretelle reliant la petite Normandie au Mont-dore

Quant aux 53 salariés de la Savexpress, société de gestion des deux péages, ils suivent actuellement le dispositif d'accompagnement prévu pour retrouver un nouvel emploi.

Quelques employés s'occupent encore de rembourser les usagers qui avaient acheté une carte d'abonnement. Ceux-ci ont jusqu'au 28 février pour présenter leurs cartes SAV PASS.

Natacha Cognard et MIchel Bouilliez se sont rendu à Koutio, les images des travaux dans leur reportage :

 

Publicité