nouvelle calédonie
info locale

Vigilance et alerte : quelle est la différence ?

cyclones
Alertes et vigilances météo en Nouvelle-Calédonie
©NC1ère
Le passage de June en Nouvelle-Calédonie a déclenché des annonces de pré-alerte et alerte orange. Depuis quelques jours, on parle cette fois de vigilance jaune et orange. Quelle est la différence entre alerte et vigilance ?
Depuis déjà plusieurs mois, on ne compte plus en chiffres pour les alertes et vigilances météorologiques en Nouvelle-Calédonie. Finis donc les numéros 1, 2, 3 ou 4. On parle en couleurs : vert, jaune, orange et rouge.
 
Les mêmes couleurs concernent tous les phénomènes météorologiques : vents, pluies, houles et cyclones. Mais si les couleurs sont identiques, alerte et vigilance ne doivent pas être confondues pour autant.
 
La vigilance concerne les phénomènes météorologiques suivants : les pluies, les vents ou la houle. "Elle est seulement une information pour inciter la population à surveiller l’événement pour lequel on a déclenché une vigilance", explique Danilo Guépy, directeur par intérim de la Direction de le sécurité civile et de la gestion des risques. 
 
Les alertes, par contre, concernent exclusivement les cyclones. On parle d’ailleurs "d’alerte cyclonique". Lorsque le pays se trouve sur le passage d’une dépression, même modérée comme cela avait été le cas pour la dernière en date, June, c’est uniquement le mot "alerte" qui est utilisé. 

Au niveau des couleurs, la couleur grise est aussi la seule qu'on ne retrouve quand dans le cas d'un cyclone. Elle désigne l'attitude de vigilance à adopter par la population dans une période post-cyclonique, quand tout danger n'est pas encore écarté. 

Retrouvez le point en images par Karine Arroyo et Christian Sfalli : 

Les codes couleurs des alertes de la vigilance météorologique from NC 1ère web on Vimeo.


Pour retrouvez l'explication pour les différentes couleurs, cliquez ICI.