Neuf ans de prison ferme pour l'auteur principal du braquage de la station service de Koutio

justice
verdict procès braquage
©NC 1ère
Neuf ans de réclusion criminelle pour Volta Wananije, reconnu comme étant l'auteur principal du braquage d'une station service en avril 2012. La justice s'est montrée plus clémente pour sa complice, Mélina Gowé condamnée à cinq ans de prison dont quatre avec sursis.
Après deux jours de procès, le verdict est tombé dans la soirée de mercredi. Les jurés de la cour d'assises de Nouméa ont décidé d'aller au delà du réquisitoire. Il faut dire qu'au cours de la journée d'audience, un nouvel élément est venu assombrir le portrait déjà peu flatteur de Volta Wananije. En janvier dernier, lors de sa détention provisoire, il aurait violemment agressé son compagnon de cellule!

Neuf ans de prison pour l'auteur principal des faits, un verdict qui a relativement satisfait les parties civiles.
Mélina Gowé a eu droit à une condamnation moins sévère, cinq ans de prison dont quatre avec sursis. 
La jeune complice, qui comparaissait libre, a déjà séjourné trois mois au Camp Est pendant l'instruction du procès.

Le 10 avril 2012, Volta Wananije et Mélina Gowé  avaient braqué la station service du péage de Koutio.
Volta Wananije avait mis en joue le pompiste afin de l'obliger à lui remettre la caisse avant d'agresser un autre client, le député socialiste Bernard Lesterlin venu en Nouvelle-Calédonie pour faire campagne pour François Hollande...


Fort heureusement le calibre 12, volé quelques heures plus tôt dans le quartier de  Koutio était mal chargé...