nouvelle calédonie
info locale

Corps électoral: le tribunal de Nouméa a décidé du sort des milliers de personnes menacées de radiation

élections provinciales
radiations cartons de lettres
Après une semaine de procédure marathon, les milliers de lettres en attente d'expédition, entassées dans des cartons dans les locaux du tribunal de Nouméa. ©NC 1ère
A l'issue de onze audiences marathon,  le tribunal de première instance de Nouméa a examiné tous les recours déposés par le FLNKS pour radier 5643 électeurs de la liste électorale spéciale de Nouvelle-Calédonie. Chaque personne concernée recevra, par courrier recommandé, la décision de la justice.
Du jamais vu depuis lundi au tribunal de Nouméa, des milliers de personnes, souvent dans l'incompréhension totale après avoir appris qu'elles étaient la cible d'un recours pour une demande de radiation, se sont déplacées pour être entendues afin de défendre leur cas...
 
Après cinq jours de marathon juridique, le tribunal de première instance a donc officialisé ce vendredi toutes ses décisions.
Dans la journée de vendredi, 4000 lettres en recommandé avec accusé de réception ont déjà été expédiées !
 
En tout, près de 7000 personnes sont concernées par les recours engagés par le FLNKS car en plus des demandes de radiation de la liste électorale spéciale permettant de voter au scrutin provincial du 11 mai prochain, les indépendantistes réclament aussi l'inscription de 1500 Kanak.
 

Le reportage de Nadine Goapana et de Sylvain Duchampt de NC 1ère


Selon la défense des personnes concernées par ces recours, le tribunal de première instance a appliqué la loi, autrement dit au final, le nombre de radiations devrait être peu élevé. Toutes les personnes concernées vont recevoir une lettre en recommandé du tribunal dans les prochains jours et devront être vigilantes car.il faut absolument récupérer ce courrier ! 

En effet, les personnes qui voudront contester la décision du tribunal de première instance devront agir rapidement car elles ne disposeront que de dix jours pour se pourvoir en cassation.
 
Il faut savoir enfin que même si le tribunal de Nouméa a invalidé une demande de  radiation, la personne concernée n'est pas à l'abri d'une nouvelle procédure en justice, car les militants du FLNKS peuvent encore décider de porter l'affaire devant la Cour de cassation...
 

Les précisions juridiques d'Anne Gras, avocate en charge de la défense des personnes menacées de radiation qui se sont regroupées dans un collectif.


 
Publicité