Installation du Congrès de Nouvelle-Calédonie ce vendredi: enjeux et forces en présence

élections provinciales
élection président du congres NC
Les élus du Congrès de Nouvelle-Calédonie se réunissent jeudi matin pour élire le président et le bureau de l'institution. ©NC 1ère
Le "contrat de gouvernance solidaire" entre les partis non indépendantistes devrait permettre à Gaël Yanno de s'installer au perchoir. Du côté des indépendantistes, cette journée de vote permettra de mesurer l'état de santé des relations entre le Palika et l'Union Calédonienne.
L’affaire est pour ainsi dire conclue depuis la signature du Contrat de gouvernance solidaire entre les trois partis non-indépendantistes : Sauf énorme surprise, c’est Gaël Yanno, le président de l’UCF (Union pour la Calédonie dans la France), qui succèdera à Rock Wamytan au perchoir du Congrès.

Du côté indépendantistes, toutes les hypothèses sont encore envisagées. Rock Wamytan serait pressenti pour être le candidat de l’Union Calédonienne, l’UNI-Palika pourrait également présenter un prétendant, à moins que les deux groupes ne se mettent d’accord ce vendredi matin pour un candidat unique.

Il s’agira ensuite d’élire les autres membres du bureau, composé de 8 vice-présidents, deux secrétaires et deux questeurs. Là encore, une part du suspense est déjà levée puisque la majorité non-indépendantiste s’est entendue pour que la première vice-présidence soit exercée par le Front pour l'Unité et l’UCF en alternance, et que Calédonie Ensemble prenne la présidence de la commission permanente, fonction discrète mais au combien stratégique, puisque c’est cette commission qui assure la permanence de l’institution.

Les indépendantistes devront donc se frayer un chemin dans ce cadre pré-défini selon la règle du scrutin de liste à la représentation proportionnelle.

Le dernier round de vote prévu l’après-midi celui-là concernera l’élection des membres des treize commissions intérieures et celui des représentants du congrès au sein des organismes extérieurs.
Dernière étape et pas des moindres: l’attribution des moyens de fonctionnement, au total 24 crédits soit l’équivalent d’une trentaine de collaborateurs répartis en fonction du poids de chacun des 5 groupes politiques de l’assemblée.

A partir de 9 heures, l'élection du président et du bureau de Nouvelle-Calédonie, en direct sur NC 1ère TV et sur notre site!
 
 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live