nouvelle calédonie
info locale

Le casting du gouvernement de Nouvelle-Calédonie

élections provinciales
casting gouvernement nc 2014
©NC 1ère
Une séance publique du congrès aura lieu ce mardi pour déterminer le nombre de membres du prochain gouvernement de Nouvelle-Calédonie. Il y a fort à parier que les élus décident de rester à onze ce qui donnerait six non indépendantistes et cinq indépendantistes.
Au jeu des anticipations, voire des indiscrétions, il y a malgré tout des quasi-certitudes. A commencer par l’identité du président, en l’occurrence de la présidente, du prochain gouvernement: Cynthia Ligeard désignée dans le cadre du Contrat de gouvernance solidaire des partis non indépendantistes.
La tête de liste du Front pour l’Unité qui a négocié la présence d’un second membre de son parti dans cet exécutif, qui pourrait être Bernard Deladrière.

Officiel aussi, le casting de l’Union Calédonienne qui a choisi le weekend dernier Gilbert Tyuiénon, Jean-Louis d'Anglebermes et Antony Lecren pour être ses trois « ministrables ». On remarque que cette fois-ci l’UC entend occuper les trois places qui devraient lui revenir au jeu de la proportionnelle. Pas de représentant du Parti Travailliste donc...

De son côté, l’UNI-Palilka devrait bénéficier de deux membres, avec cette question : Déwé  Gorodey, absente de la compétition provinciale, a-t-elle vocation à poursuivre son grand chelem entamé en 1999 ?

L’autre inconnue porte sur les trois membres Calédonie Ensemble. Philippe Dunoyer n’ira pas, tout dévolu à ses nouvelles responsabilités (président de la commission permanente) au Congrès et les noms de Philippe Germain et d’André-Jean Léopold circulent avec insistance. Reste à savoir si Philippe Gomès assumera la victoire du 11 mai en prenant lui-même part à ce gouvernement ? Une question toujours sans réponse pour l'instant mais il existe néanmoins une indication sur la tendance: " il y a notamment le budget de la Nouvelle-Calédonie qui n'est pas équilibré, les comptes sociaux qui sont au plus bas et les réformes économiques et fiscales qui sont attendues de longue date par les Calédoniens, Calédonie Ensemble enverra des éléments de haut niveau et de grandes compétences pour ce gouvernement de combat" a notamment déclaré Philippe Gomès...

L’Union pour la Calédonie dans la France pour sa part n’aura qu’une représentation, logiquement réservée à Sonia Backès.