nouvelle calédonie
info locale

Transport scolaire dans le Grand Nouméa: la grève continue!

transports
suite grève transport scolaire 2
©NC 1ère
Malgré plusieurs réunions, les négociations entre le SMTU, Car Sud et la SCT n'ont pas permis d'aboutir à un accord. La Société Calédonienne a décidé de poursuivre son mouvement de grève ce mercredI, en attendant un probable retour à la normale jeudi.
C’est le 23 juin prochain, après les deux semaines de vacances, que Car Sud doit prendre en main le transport scolaire dans le Grand Nouméa.

Mais si l’entreprise a obtenu l’appel d’offre sur ce marché public de 330 millions de francs CFP, elle ne dispose pas de la totalité des véhicules nécessaires pour mener à bien sa mission. Car Sud est donc dans l’obligation de sous traiter et espère convaincre la Société Calédonienne de Transport, qui s’appuie sur une cinquantaine de chauffeurs, de travailler à ses côtés.

Une première réunion entre ces deux acteurs ainsi que le SMTU a été organisée lundi. Car Sud a proposé à la SCT la gestion de 30 lignes de bus. Lors de la deuxième rencontre organisée ce mardi, l’offre est passée à 35 lignes. Pour Gil Brial, président du conseil d’administration du syndicat mixte des transports urbains, c’est une avancée notable. « Cela représente 90% du chiffre d’affaire actuel de la Société Calédonienne de Transport. Pour une entreprise qui n’a bientôt plus le marché, ce n’est pas si pas mal ».

Franck Pourcelot de son côté n’est pas encore totalement satisfait. Le co-gérant de la SCT demande une remise à plat de l’ensemble de l’offre de ramassage scolaire afin de négocier au mieux, avec Car Sud, les lignes qui seront attribuées. Une demande qui a été formulée au SMTU et expliquée ce mardi après-midi au président de la Province sud, Philippe Michel. Jusqu’ici, la SCT s’occupait de la gestion de 66 lignes avec 55 autocars.
Les discussions entre les différents acteurs de ce dossier reprendront ce mercredi. Le ramassage scolaire, qui concerne 3500 élèves du secondaire dans le Grand Nouméa, ne sera pas assuré avant jeudi.

Conséquence directe du mouvement de protestation de La Société Calédonienne de Transport, aucun bus scolaire n'a circulé dans le Grand Nouméa. Certains parents ont réussi à s'organiser à la dernière minute pour transporter leurs enfants, mais de nombreux élèves n'ont pas pu assister aux cours ce mardi.
 

Une journée "galère" suivie par Sheïma RiahiI et Sylvie Hmeun de NC 1ère





 
Publicité