Opérations des forces de l'ordre à Saint-Louis: trois nouvelles interpellations

sécurité
saint louis trois nouvelles interpellations
©NC 1ère
Les opérations de police judiciaire menées conjointement par la gendarmerie et la police nationale à Saint-Louis, entamées dans le milieu de la semaine dernière, se sont poursuivies au cours du weekend et ce lundi.
Quinze personnes étaient recherchées dans le cadre des dossiers des quatre évadés du Camp Est et des faits de délinquance commis à Saint-Louis. Deux dossiers qui se rejoignent, puisque les évadés du Camp Est ont pris part aux caillassages et aux dégradations qui ont eu lieu à Saint-Louis au cours des dernières semaines.
 
Depuis le début des opérations des forces de l'ordre à  Saint-Louis, cinq ou six individus ont été placés en garde à vue et d’autres personnes ont été entendues comme suspects ou encore comme témoins. Il n’y a pas eu de mise en examen pour le moment...
 
Parmi les personnes interpellées, l’une d’entre elles a été écrouée au Camp Est, l’une a été laissée libre dans l’attente de la finalisation du dossier, une autre est passée en comparution immédiate vendredi et a été condamnée à HUIT mois de prison ferme par le tribunal correctionnel. 
Sur les deux personnes interpellées samedi, l’une, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt, a été écrouée au Camp Est ; l’autre, dont l’état mental ne permettait pas le prolongement de sa garde à vue, a été internée au CHS.
 
Une nouvelle opération des forces de l'ordre a été déclenchée ce lundi matin à Saint-Louis, elle a permis de procéder à une nouvelle interpellation dans la tribu.

Les précisions de Claire Lanet, procureure de la République, interrogée par Jean-Paul Treuil 

itv lanet suite interpellations

 

Par ailleurs des opérations judiciaires sont toujours en cours sur le site de Goro : un dossier où 27 personnes ont déjà été placées en garde à vue.