nouvelle calédonie
info locale

Un tourisme extérieur en baisse sensible en mai pour la Nouvelle-Calédonie

tourisme
Tourisme tontouta
©Secal
5802. C’est le nombre de touristes débarqués à Tontouta en mai 2014. Une fréquentation en net recul depuis le début de l’année pour la Nouvelle-Calédonie, à l'exception des croisiéristes dont le marché progresse sensiblement. En revanche, le marché touristique local progresse de 3.8%.
Des calédoniens qui voyagent plus, des étrangers qui choisissent une autre destination. Résultat, un mois de mai touristique mitigé. Les chiffres de l’ISEE, l’institut de la statistique et des études économiques, l’attestent.
La mauvaise note revient au marché métropolitain. Une clientèle en baisse de 10%. Principaux facteurs : la morosité économique et la période électorale. En mai, ils étaient tout de même plus de 1600 à arriver de l'hexagone.
La fréquentation australienne est aussi en net recul. 850 touristes en mai contre 1500 en avril dernier. L’ouverture, en juin, de la ligne Nouméa-Melbourne a pour objectif de booster le tourisme régional....
Pour le seul mois de mai, 5802 touristes ont visité le caillou , soit 10% de moins qu’en 2013 à la même période.
Globalement, tous les marchés sont affectés sauf le Japon (+17,4%), la Nouvelle-Zélande (+3.5%) et l’Europe (+26.1%).
 

Un tourisme intérieur en légère progression

Si ces données n’incitent guère à l’optimisme, le marché local lui progresse de 3.8% par rapport à 2013.  En mai, plus de 7900 calédoniens ont voyagé.
A noter que cette enquête de l’ISEE concerne uniquement les touristes internationaux, excluant ainsi les croisiéristes (un marché en plaine expansion)  et les locaux voyageant sur le caillou.
En 2013, la Nouvelle-Calédonie avait accueilli plus de 107 000 touristes.

Article en LSF, par Jacques Wallès KOTRA

tourisme en baisse JWK 100914

 


Publicité