Union Calédonienne: Gérard Régnier invité politique du journal télévisé du dimanche 13 juillet 2014

politique
Gérard Régnier 130714
©NC1ère
Cette semaine, c'est le secrétaire général de l'Union Calédonienne qui était l'invité politique du dimanche, sur NC1ère. Répondant aux questions de Nathalie Rougeau, Gérard Régnier revient notamment sur les différends qui opposent son mouvement au Palika,  l'autre composante principale du FLNKS. 
On l'aura presque deviné, Gérard Régnier n'est pas venu dimanche soir sur le plateau du journal télévisé pour commenter le défilé des lampions du 13 juillet ni même celui du lendemain... 
Le secrétaire général de l'Union Calédonienne est d'abord revenu sur le différend qui oppose l'UC au Palika sur la question minière. Notre invité du dimanche soir a également évoqué la nécessité d'une bonne gouvernance au sein du Congrès et du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. 
L'UC n'ayant pas obtenu la majorité au Congrès lors du scrutin provincial revoit donc sa stratégie mais entend bien, selon Gérard Régnier, peser sur le fonctionnement des institutions et influencer la politique générale du gouvernement calédonien.

Extrait Gérard Régnier sur différends nickel entre UC et Palika et sur la nécessaire bonne gouvernance au sein des institutions actuelles.

A trois jours de l'arrivée du nouveau ministre de l'Outremer Georges Pau-Langevin, le secrétaire général de l'UC explique ce qu'il attend de cette visite. Et notamment évoquer le référendum de sortie de l'accord et le corps électoral qui, selon lui, doit aller avec, pour aboutir à la création d'un Etat souverain et, donc, la pleine accession à l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie.



Enfin, le sécrétaire général de l'UC a abordé la question du contentieux électoral et les 600 demandes de radiations des listes que la Cour de Cassation s'apprête à refuser :