publicité

Le Haut Commissaire Jean-Jacques Brot aurait annoncé sa démission en pleine visite ministérielle

Selon l'ancien sénateur Simon Loueckote, qui publie l'information sur son blog personnel, le Haut Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie aurait démissionné au beau milieu de la visite ministérielle de Georges Pau Langevin. L'information n'a toutefois pas été confirmée officiellement.

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Par Gonzague de La Bourdonnaye
  • Publié le , mis à jour le
C'est l'ancien sénateur de la Nouvelle-Calédonie, Simon Loueckote qui l'annonce sur son blog personnel: Jean-Jacques Brot a démissionné , après 35 ans de service au service de l'Etat" car il ne souhaite pas cautionner le largage annoncé de la Nouvelle-Calédonie" . Simon Loueckotte a confirmé, ce samedi matin, sur radio NC1ère, qu'il avait entendu ces paroles de la bouche même du Haut Commissaire alors que lui et un groupe d'hommes politiques calédoniens étaient reçus, au Haussariat, dans le cadre de la venue de la ministre de l'outremer Georges Pau Langevin. Jean-Jacques Brot aurait même été plus explicite en déclarant " qu'il n'était pas un larbin" et que, par conséquent, "il démissionnait de ses fonctions".
Mais s'il a bien déposé sa lettre de démission dès l'arrivée de la ministre, rien n'indique que la démission soit automatiquement acceptée par le gouvernement Valls, même si l'on imagine mal, si cela devait se confirmer, que l'Etat puisse conserver Jean-Jacques Brot à ses fonctions après un tel éclat. Depuis des mois , des rumeurs persistantes faisaient d'ailleurs état d'un possible remplacement que l'Etat avait de toutes façons décidé d'accélérer ce mois-ci . Jean-Jacques Brot, homme de caractère aux convictions bien trempées , a sans doute préféré prendre les devants.
Si l'information devait être officiellement confirmée, ce ne serait pas la première fois en Nouvelle-Calédonie: en 2007, le Haut-Commissaire Michel Mathieu, humilié en public par le ministre de l'outremer Christian Estrosi lors d'un discours au Haussariat, avait démissionné dans la foulée. 

© NC1ère
© NC1ère

 

Sur le même thème

  • politique

    Le prochain gouvernement sera élu le 13 juin

    Le calendrier politique se précise pour la suite de la séquence, intense, consécutive aux élections provinciales : les membres du seizième gouvernement de la Nouvelle-Calédonie seront désignés par le Congrès le jeudi 13 juin. 

  • politique

    Démission collective au Rassemblement démocratique océanien

    Le RDO dans la tourmente, après les élections provinciales en Nouvelle-Calédonie et le rapprochement de vendredi 24 mai entre le FLNKS et l’Eveil océanien ? Deux cadres et plusieurs militants de cette composante du front indépendantiste ont en tout cas claqué la porte mardi soir. 

  • politique

    L’Avenir en confiance prône le consensus au gouvernement

    L’Avenir en confiance prend acte de la nouvelle donne politique au sein du Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Dans un communiqué, le parti loyaliste appelle le FLNKS et l’Eveil océanien à travailler avec lui au sein du gouvernement pour relancer l’économie calédonienne. 

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play