Planche à voile: Île des pins-Nouméa, le défi de Tom Picot!

voile
Tom picot planche à voile
Tom Picot, passionné de glisse... ©Nicolas Picot
Un adolescent se lance le défi, ce samedi, d'une traversée de 65 000 nautiques en planche à voile au sud de la Nouvelle-Calédonie. A seulement 15 ans, il rêve d'imiter des références calédoniennes.
En cette période de Whale Watching, les passagers du Betico 2 risquent de croiser une toute autre espèce ce samedi matin sur la route maritime de l’Île des Pins. Tom Picot, 15 ans, originaire de Koumac, veut rallier Nouméa depuis Kunié sur sa planche " Fire Race" portée sur les flots par une voile de plus de sept mètres. La traversée débutera de Kuto aux alentours de 8h10 et s’achèvera à Nouméa, vraisemblablement entre 13 et 14 heures. L'adolescent ne sera équipé en tout et pour tout que d’une radio et d’un GPS, mais sera suivi à distance par le Quo Vadis, bateau à moteur de 14 mètres. Par précaution, son père Nicolas a aussi alerté la direction des affaires maritimes ainsi que le Secours en Mer. Il est même allé jusqu'à louer les services d'un avion qui décollera de Nouméa en cas de gros problème. "Les sponsors ? C'est nous, les parents ! Tout le monde ne pourrait pas se le permettre mais on a choisi de l'aider financièrement à la hauteur de sa détermination".

 
Passionné de glisse comme son frère, Tom a su convertir son "Pater" désormais président du club de voile de Koumac. Et Bien souvent lors de leurs sorties en mer, le chef de cette famille de mordus est obligé de suivre ses enfants  avec son bateau à moteur. Depuis deux ans, le fiston ne cesse de lui parler d'un défi. "Il veut imiter  le véliplanchiste Alexandre Rouys qui avait réalisé en 2011 un tour de Caledonie en dix jours". Rouys, l'un de ces spécimens endémiques au territoire capables d'exploits remarquables. En 2010 déjà, il s'illustrait sur un stand up paddle en faisant la liaison Île des Pins - Noumea. Mais à vrai dire, il faut remonter encore plus loin pour retrouver la trace des pionniers de cette traversée du Grand Sud de 120 kilomètres. Laurent Cali et Robert Teriitehau ont été les premiers, en planche en voile.
 
Tom veut s'inscrire dans cette lignée et compte sur quelques atouts pour réussir son pari. L'ado, vainqueur du trophée des Jeunes Marins 2011 avec le collège de Koumac, n'est pas un novice de la mer. Il est en seconde spécialisée voile au lycée Blaise Pascal et s'entraîne trois fois par semaine avec le staff de la ligue dirigée par Sam Launay.

L'audacieux véliplanchiste est prêt physiquement et veut à tout prix réaliser son rêve avant d'atteindre ses 16 ans le 24 décembre prochain. Son père, Nicolas, confesse: "au début de cette histoire, j'étais serein. Maintenant, je suis plus tendu. J'ai dit a Tom "fils, comment te sens-tu ?". Il m'a répondu "Pap", je suis en train checker mon listing-là". Il n'a vraiment, mais vraiment pas la pression !". 

Martin Charmasson.


Retour en images sur la performance d'Alexandre Rouys en 2011.